top of page

Crues du Loing - La nécessaire adaptation pour faire face aux conséquences du dérèglement climatique

Dernière mise à jour : 9 sept. 2021


L’ÉPAGE (Établissement Public d’Aménagement et de Gestion des Eaux) du bassin du Loing été créé le 1er janvier 2019 en réaction aux crues exceptionnelles du Loing de juin 2016, et de ses conséquences dramatiques. Les élus du bassin ont choisi d’unir leurs efforts pour la prévention de tels événements. L’ensemble des syndicats de rivières et EPCI du bassin du Loing, se sont entendus pour créer cette nouvelle entité.


L’ENJEU GLOBAL :

AVEC LE RÉCHAUFFEMENT DE LA PLANÈTE, LES DÉRÈGLEMENTS CLIMATIQUES SONT DE PLUS EN PLUS NOMBREUX, ENTRAINANT DES PHÉNOMÈNES EXTRÊMES.


DES PLUIES ABONDANTES PEUVENT ENTRAÎNER DES CRUES DÉVASTATRICES.


DES PÉRIODE DE CANICULE IMPORTANTES, SANS PLUIE PENDANT DES MOIS, PEUVENT PLONGER DES TERRITOIRES DANS UNE SÉCHERESSE QUASI PERMANENTE, NÉCESSITANT DE GÉRER L’UTILISATION DE L’EAU ENTRE UTILISATEURS, CE QUI PEUT GÉNÉRER DES « TENSIONS ».


L’ENJEU LOCAL : Le Gâtinais a un réseau de rivières important, qui finissent toutes par se jeter dans le Loing. Ruisseaux et rivières ont souvent été dans le passé « domestiqués » par l’homme de différentes manières : suppression des méandres pour faciliter l’agriculture, construction d’habitats en vallée, barrage pour constituer des étangs de pompage d’eau ou encore d’agrément. Résultat, en cas de pluviométrie extrême, le territoire est menacé par les crues. En cas de sécheresse la biodiversité des rivières est menacée.


Les deux photos montrent un exemple des travaux et projets que mène l’ÉPAGE. Entre les deux photos, d’importants changements ont eu lieu sur l’étang de Nogent-sur-Vernisson. À gauche, on peut voir un étang qui capte l’eau d’une petite rivière, le Vernisson. Pendant des années, l’été particulièrement, le Vernisson en aval s’est retrouvé à sec. Résultat la biodiversité de cette rivière a rapidement décliné. Sur la photo à droite un nouvel aménagement permettant de rétablir le cours du Vernisson a été réalisé. Cout total de l’opération : plus d’un million d’euros. Mais le plus important n’est pas forcément ce chiffre, mais plutôt le temps qu’il a fallu passer pour que tout le monde se mette d’accord. Car quand on parle d’eau, de rivières, de débit, d’étang, de barrage, de biodiversité, de pompage… il y a forcément beaucoup de monde autour de la table. Pour l’aménagement du Vernisson à Nogent, la concertation a pris… 3 ans. Les différents acteurs locaux (Fédération de pêche, Association Agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, la commune, le Conservatoire des Espaces Naturels, EPAGE du bassin du Loing, OFB, DDT, Agence de l’eau Seine-Normandie, Département du Loiret, Région Centre Val de Loire), ont travaillé sur différents scénarios proposés par un bureau d’étude. Une solution d’aménagement permettant la restauration de la continuité et le maintien des usages a été retenue.



À SAVOIR :

Le Loing, affluent rive gauche de la Seine, possède un bassin versant de 4 150 km2, situé sur les trois départements de l’Yonne, du Loiret et de Seine-et-Marne. Long de 143 km, il prend sa source à Sainte Colombe sur Loing dans l’Yonne (89) et conflue avec la Seine à Saint Mammès (77). Alimenté par la nappe de la craie, le Loing voit son cours perturbé par la présence de nombreux étangs sur sa partie amont, et celui-ci s’élargit par l’accumulation de petits affluents qui lui donne rapidement de l’importance. À partir de Rogny les Sept Ecluses (89), le Loing devient une rivière typique de plaine alluviale, aménagée au 17ème siècle pour la navigation (canal de Briare puis canal du Loing).


Le Loing compte cinq affluents en rive gauche (le Puiseaux, le Vernisson, le Solin, la Bezonde et le Fusin) et six affluents en rive droite (l’Ouanne, l’Aveyron, la Cléry, le Betz, le Lunain et l’Orvanne).


L’EPAGE du Bassin du Loing, regroupe 269 communes du Loiret, de l’Yonne et de la Seine-et-Marne, soit trois régions : Centre Val-de-Loire, Ile-de-France et Bourgogne-Franche-Comté. 39 délégués élus représentant les 18 EPCI du territoire siègent à l'assemblée de ce nouvel établissement.


 


PUBLICITÉ

Capture d’écran 2024-01-30 à 16.23.22.jpg
Capture d’écran 2024-01-30 à 16.25.43.jpg
Capture d’écran 2024-01-30 à 16.31.42.jpg
bottom of page