Un retour à la normale très anormal ?


Avec la rentrée, et l’amélioration sur le front de l’épidémie, les organisateurs d’événements n’hésitent plus à se projeter dans les semaines, voire les mois à venir. Question de survie pour les uns, de volontarisme pour d’autres, mais surtout d’envie d’un « retour vers la normale » pour tous. Pour autant nous continuons tous de vivre avec un sentiment « d’anormal » et il faut faire quelques efforts pour s’en abstraire complètement au quotidien. Par exemple quand on doit présenter chaque matin son pass sanitaire au même barman qui nous sert un café… chaque matin. « Pour faire du chiffre de vérification… » explique-t-il. Alors pour l’aider, il est préférable de sortir son pass avant même qu’il ne le demande, et en lui souriant, si possible… Mais, c’est sûr, le barman n’évitera pas les réflexions des râleurs qui découvrent de nouvelles « anormalités » en lisant le journal. Exemple : « cette situation me fait déjà ch… et en plus ils annoncent que le papier toilette va augmenter à cause de la crise ». La « normalité » se fait vraiment attendre…


 



Mots-clés :