top of page

Sortie - Spectacle : « Petit Léon », la petite et grande histoire



(AVEC LE SOUTIEN DE L'AGENDA DU CONNECTÉ)


GIEN

Le Laboratoire Éphémère (35, quai de Nice à Gien) présente les mercredi 5 juin et jeudi 6 juin à 20h30 « PETIT LÉON » de François Zabaleta. Interprété par Céline Baron, Adélaïde Gourdon, Marie-Clothilde Le Goff, Laurence Pouyanfar, Damien Reinhardt, François Zabaleta. Régie Fabien Bourgeois, assistant régie Esteban Seguin.


Ce spectacle est soutenu par la Mairie de Gien et la Communauté des communes Giennoises.

François Zabaleta est bien connu du milieu artistique giennois et ses films sont régulièrement sélectionnés dans les festivals. C’est un artiste engagé. Écrivain, plasticien, photographe et cinéaste, il est aussi metteur en scène de théâtre et de spectacle dans un lieu qui mérite d’être découvert à Gien : Le laboratoire éphémère. À la fois lieu de résidence et de création pour de jeunes artistes et salle de spectacle, cet endroit permet à François Zabaleta de recevoir le public pour présenter des oeuvre souvent exigeantes et parfois dérangeantes. Avec son spectacle « Petit Léon », François Zabaleta vous invite à découvrir un texte très accessible qui raconte l’histoire d’un petit garçon juif qui lie, durant l’été 1933, à Royan, des relations d’amitié avec un vieil émigré russe et sa famille.

Petit Léon est un petit garçon de presque huit ans. Il vit avec ses parents. Comme tous les enfants de son âge, Petit Léon va à l’école et il a des amis. Enfin une amie. Léontine. Mais Petit Léon n’est pas un enfant tout à fait comme les autres. Il est aveugle. Et pendant cet été-là, il va faire une rencontre extraordinaire et vivre une aventure qui va changer sa vie du tout au tout. Une aventure comme on n’en vit pas deux dans une seule vie.


Par la voix touchante de ce « Petit Léon » le spectateur va être plongé dans les heures sombres des années 1930, quand le monde basculait peu à peu vers les extrêmes totalitaires et la guerre. L’évocation de cette période historique dans ce spectacle risque fort d’interpeller les spectateurs, confrontés aux enjeux politiques et géopolitiques actuels avec la montée des nationalistes et les risques de guerre en Europe. Mais le propos du spectacle est aussi d’entendre les mots d’une enfance particulière et aussi ceux de la puissance d’une amitié qui peut se créer entre les individus, quelque soit leur âge.


SPECTACLE OUVERT AUX RÉSERVATIONS

Deux représentations et seulement 120 places à chaque représentation. Pour réserver (spectacle gratuit) il suffit d’écrire sur le mail zabaletafrancois@gmail.com en indiquant votre nom et le nombre de personnes avec lesquelles vous venez. François Zabaleta précise « Par respect envers les artistes et le public, les spectateurs qui s’inscrivent et qui ne viennent pas ne pourront plus assister à nos prochains spectacles. »



Comments


Commenting has been turned off.

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2024-05-06 à 19.11.48.jpg
Capture d’écran 2024-05-06 à 12.41.01.jpg
Capture d’écran 2024-05-06 à 12.46.30.jpg
Capture d’écran 2024-05-06 à 12.41.23.jpg
Capture d’écran 2024-05-23 à 15.24.15.jpg
Capture d’écran 2024-04-03 à 14.08.46.jpg
bottom of page