• Jean-Paul Billault

Pour les employés du BTP, des restaurants comme à la cantine. Mode d'emploi.

Mis à jour : janv. 26


C'est une initiative récente qui va peut-être permettre aux employés du BTP de manger au chaud pendant cet hiver, alors que les restaurateurs sont fermés. Grâce à une dérogation et un "contrat de prestations de restauration collective" signé entre l'entreprise de BTP et le restaurateur, c'est désormais possible. Quatre restaurants de l'est du Loiret ont répondu à l'appel et sont entrés dans le dispositif mis en place par La Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, la Fédération Française du Bâtiment et l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie).


À Gien :

La marmite : 4, Avenue Lloyd Georges. Tél : 02 38 31 53 47

Le Corto : 2, Quai Maréchal Joffre. Tél : 02 38 35 86 46


À Lorris :

Au Sauvage : 2, Place du Martroi. Tél : 02 38 92 44 51


À Varennes-Changy

La Campagne : 7, Place Duchesse de Dalmatie. Rél : 09 62 50 68 46


Mode d'emploi :

Les entreprises doivent signer avec le restaurateur un contrat que vous trouverez ci-dessous en cliquant sur le lien :

http://www.loiret.cci.fr/sites/loiret.cci.fr/files/Contrat%20de%20prestations.pdf


Ensuite les employés pourront réserver dans le restaurant.

Attention : le contrat entre l'employeur BTP et le restaurateur doit être signé avant toute prestation du restaurateur.

Par ailleurs il est recommandé de réserver 24 heures à l'avance.



Françoise Rico, la patronne du Corto, vient de fêter son anniversaire et les clients habituels, privés de leur restaurant, lui ont offert des fleurs pour la soutenir. Avec la réouverture possible et dérogatoire pour les employés du BTP, Françoise espère bientôt pouvoir reprendre une activité à l'heure de midi.