• Jean-Paul Billault

Noël en sens interdit ? Ou un Noël qui doit retrouver tout son sens ?


Quand j’ai pris cette photo insolite, ça m’a amusé un court instant. Et puis, en fait, ça m’a un peu déprimé. À l’heure où j’écris ces lignes, le Premier ministre ne nous a pas encore expliqué le détail des consignes et conseils que nous devrions suivre pour passer un « joyeux Noël ». Mais bon, je ne me fais pas trop d’illusions… Ce sera bien un Noël avec des sens interdits. On peut discuter longuement des précautions prises… On peut aussi se rendre à l’évidence : l’épidémie n’est pas encore derrière nous, loin de là. Et tout le monde le sait : si on fait collectivement la fête en fin d’année sans respecter les sens interdits, on risque d’avoir un gros accident trois semaines plus tard.


Ça sera vers le 20 janvier, vous savez cette date où les restaurateurs pourraient peut-être - un jour - réouvrir… Autant vous dire que cette profession n’a plus qu’à aller faire bruler des cierges pour implorer que ça se passe bien comme prévu… tout en espérant que leurs clients ne fassent pas trop les fous chez eux, devant le sapin…


Personne n’est à la fête, mais pourtant ça sera quand même Noël. On doit au moins çà à nos enfants, à nos jeunes, qui montrent un très grand courage dans cette période où il est bien difficile de se projeter et de faire des projets pour 2021…


Pour ce numéro de Noël de "Tout Près Tout Proche", nous avons justement décider de donner la parole à ces jeunes, tout juste sortis des études et pas encore ancrés dans la vie active. Comment vivent-ils cette épidémie ? Comment imaginent-ils leur avenir ? Ont-ils des projets ? Si nous avons voulu leur ouvrir notre magazine pour qu’ils s’expriment, c’est aussi parce qu’ils nous ont contacté : sur le giennois un collectif s’est créé pour organiser « une nuit de la culture giennoise » qui va prendre la forme d’une émission de télévision diffusée sur le web à la mi-décembre. Cette action locale, citoyenne et portée par des jeunes, méritait qu’on vous la fasse découvrir. L’occasion de vous présenter ceux qui ont pris cette initiative totalement bénévole, gratuite, apolitique et en réponse au contexte sanitaire, pour exister et pour résister. Pour, finalement, retrouver du sens.


Pour lire "Tout Près Tout Proche" version numérique :

https://www.leconnecte.fr/tout-pres-tout-proche-giennois

CONTACT PAR MAIL

servicecommercial@leseditionsduconnecte.fr

PAR TÉLÉPHONE :

06 66 94 21 42