• Jean-Paul Billault

Julie Weiss, face à l'épidémie, "alors elle danse !"


Julie Weiss, photographiée par Nathanael Charpentier (L'atelier des photographes).

Julie Weiss a 22 ans et est originaire de Briare. La danse, c’est toute sa vie et depuis l’âge de 12 ans elle sait qu’elle veut en faire son métier. Elle termine en ce moment son diplôme à Paris. Si elle a bien vécu le premier confinement, de « manière fataliste », elle a eu un peu plus de mal avec le second. « Je pensais que tout allait reprendre et ça s’arrête de nouveau. Moi je suis au tout début de ma vie professionnelle de danseuse et je me demande bien quand ça va démarrer. C’est un peu stressant ! On se dit : est-ce que mon métier est en train de mourir avant même que je puisse l’exercer ? C’est très déstabilisant, mais au fond de nous, on sait que ça va repartir. »


Julie Weiss va présenter dans « La nuit de la culture » une performance tournée dans différents endroits de la ville. « Ça m’a fait du bien de me consacrer à ce projet, car j’ai envie de montrer ce que je sais faire et de donner aussi de belles choses aux autres. Peut-être qu’ils se sentiront mieux ensuite ».