Infrastructures sportives dans l'agglo montargoise : les grands travaux


Plusieurs projets sont inscrits dans l’agenda des travaux municipaux, au niveau de l’agglomération montargoise. Des chantiers vont démarrer à tour de bras à Montargis, Amilly et Châlette. Quelles sont ces principales réalisations sportives qui verront le jour durant la mandature 2020 – 2026. Tour d’horizon.


Du côté de Montargis, les annonces tombent les unes après les autres. La section de l’USMM athlétisme va bénéficier d’un club-house (stade Champfleuri). « Nous sommes en cours de validité de ce projet. À priori, on a les devis et les études… », explique Dominique Delandre, l’élu à la jeunesse et aux sports à Montargis. Le bâtiment existant connaîtra, en principe, des aménagements et rénovation. « Et de faire une salle à côté, une quarantaine de mètres carré, qui permettra de tenir des réunions… ». La piste d’athlétisme du stade Champfleuri – elle existe depuis 25 ans - subira des aménagements… En attendant, ultérieurement, l’inscription d’un projet de réalisation d’une nouvelle piste. « Le plus important n’est pas de faire des projets, mais de savoir s’ils seront utilisés », précise Dominique Delandre. Autre annonce : la réalisation d’un complexe comprenant un gymnase, en faveur, principalement, du volley-ball, le badminton et le twirling. Ce projet va inclure également une grande salle de boxe, avec à l’appui l’installation de deux rings, qui seront mis à disposition des deux sections : la boxe anglaise et la boxe thaï. « Ce sera le gros investissement sportif de la mandature », éclaire Dominique Delandre. De son côté, le club de l’aviron bénéficiera d’une aire de stockage et de lavage, une fresque, et l’amélioration de ce site (aménagements, travaux, etc…). La ville de Montargis réfléchit, également, à la mise en place d’une structure couverte et ouverte. « Ce projet, au stade de réflexion, pourrait rassembler un maximum de chose près du lac des closiers. Il concernerait un petit terrain de foot et éventuellement deux terrains de basket pour jouer au 3X3. Des aides financière existent pour aider ce style de projet… », appuie Dominique Delandre. La rénovation et sécurisation au niveau de la tribune du stade Maurice-Béraud (football) débuteront dans les semaines à venir. La municipalité de Montargis est en discussions avec les sections football et rugby de l’USMM pour l’ouverture d’une boutique en centre-ville (vente d’équipements aux couleurs jaune et vert). « Il s’agit d’un projet qui pourra associer le maximum de sections sportives ». Le club de tennis, lui, se verra, s’offrir bientôt un nouveau terrain voire deux et réflexion du mur à l’intérieur des cours. Enfin, les Montargois découvriront prochainement le concept appelé « parcours connecté dans la ville ». Il s’agit, là, d’un dispositif qui sera mis en place (une dizaine de bornes) qui associera course d’orientation, l’histoire et la culture. « Le principe est que les gens puissent se balader en cherchant les balises (connectées). Cela peut se faire en famille, en marchant, en courant… Le but est d’allier l’activité physique en lien avec le tourisme local… », indique Dominique Delandre.

À Châlette, une mandature et des ambitions…

À Châlette, les choses vont bouger lors de ce mandat. Le gymnase Paul-Eluard connaîtra une reconstruction. « Ce gymnase sera mis à disposition des scolaires, associations sportives. Nous misons, également, sur la création d’un club de sport collectif. Deux clubs d’arts martiaux sur les quatre qui existent pourront utiliser ce gymnase… On prévoit une livraison pour la saison 2023-2024… », annonce Christophe Rambaud, l’élu aux sport châlettois.

La piscine de Châlette subit des travaux et sera, en principe, livrée, début 2022. La piste BMX, elle, subira des aménagements pour une configuration aux normes pré-olympique, et ce, dans l’optique d’accueillir une délégation internationale lors des JO 2024. Enfin, des aménagements au complexe de la Garenne appuyé par une éventuelle arrivée d’un terrain synthétique (football) sont inscrits à l’agenda municipal de la ville de Châlette.

Cinq principaux projets à Amilly…

Un nouveau terrain synthétique verra le jour du côté du stade Georges-Clériceau, à Amilly. « Ce terrain remplacera le terrain stabilisé… », explique Loïc Lapierre, le directeur des sports à la ville d’Amilly. « Une priorité parmi les projets inscrits au programme sur la mandature… », appuie Patrick Leclou, l’élu aux sports. Quatre autres projets figurent au menu des réalisations à venir : 1. De nouveaux vestiaires et salle de réunion pour les licenciés des J3 Amilly athlétisme. 2. La réalisation d’un club-house au profit de la section pétanque. Les footballeurs, eux, bénéficieront, de leur côté, d’un nouveau club-house. 3. Le réaménagement du bâtiment d’entrée au stade Georges-Clériceau. « Le but est de remettre du neuf et une nouvelle touche au niveau du stade… », glisse Loïc Lapierre. Enfin, un stand de tir est prévu à Amilly (derrière le dojo), un projet porté par l’agglomération montargoise (AME).