Handball - Juliette Bonnaire (Montargis) : " Notre esprit d'équipe s'améliore progressivement..."


Décontractée, très explicite, Juliette Bonnaire estime, en toute objectivité, que son équipe est en nette progression à la veille de la dixième journée en Nationale 3, ce samedi, au gymnase du Puiseaux, face à l'US Joué-lès-Tours (20h45). Montargis pointe à la sixième position (19 points) dans un championnat dominé par le HBC Mamers (27 points), tombeur des jaune et bleu, le week-end dernier (27-25).


Les statistiques plaident pour elle. 70 buts inscrits en neuf matches, soit une moyenne de 7,78 unités toutes les 60 minutes. Juliette Bonnaire, 22 ans, 1,72 m, est tout simplement la deuxième meilleure buteuse en Nationale 3. Et ce, derrière Audrey Pineau, la baroudeuse du HBC Mamers, qui elle, totalise 76 réalisations en 540 minutes de jeu. " Juliette (Bonnaire) joue un rôle de leader. Ses performances sont attendues par tout le monde. C'est un rôle important qui lui demande de l'investissement, de la rigueur... J'attends beaucoup d'elle à chaque entraînement, à chaque match...", appuie Adriano Marlin, l'entraîneur de l'USM Montargis. Et de poursuivre : " Je crois qu'elle est comme ses coéquipières... Avoir le potentiel est une chose, l'améliorer et le développer, c'est autre chose. Juliette a progressé mais je sais qu'elle peut faire encore mieux. Nous allons continuer à travailler et à améliorer son jeu...".


Juliette, comment jugez-vous votre niveau personnel cette saison ?

Pour le moment, mon niveau est encore trop irrégulier. Je peux faire de bons matches, comme de mauvais. Il faudrait que j’arrive à être plus régulière .

Votre statut de deuxième meilleure buteuse en N3 est révélateur... N'est-ce pas ?

Oui c’est sûr, je suis contente. Mais il faudrait que j’arrive à augmenter mon ratio entre tir et buts... J'en loupe encore beaucoup trop. Comment analysez-vous le rendement global de votre équipe, jusque-là ? On commence vraiment à se connaître sur le terrain, entre nous les joueuses, ou avec le coach... Notre esprit d’équipe s’améliore de jour en jour. C'est génial ! Avec des regrets sur certains matches... Oui ! Sur beaucoup de matchs, même. Surtout sur des défaites lorsque, à chaque fois, je me dis « si j’avais marqué... Si je n'avais pas loupé ça.. ». Vous avez affronté Mamers, le leader, samedi dernier... Cette équipe est-elle largement supérieure à vous ? Non ! Pas du tout ! Mamers n’a pas un niveau au dessus. on a fait un super match et on aurait dû le gagner ! Comment voyez-vous la suite de ce championnat ? Je la vois plutôt bien. On est sur une bonne lancée. J’espère que la trêve ne nous fera pas défaut. On est vraiment en train de construire quelque chose de beau. En espérant que les résultats suivent… Concrètement, la montée, vous y croyez encore ? L’espoir fait vivre. Alors, j’y crois encore. Mais il faudra se battre sur chaque match. Quel est votre match référence cette saison ? Je pense que notre match référence est celui contre Mamers ou celui à Joué-lès-Tours. Que ce soit collectivement ou individuellement, on s’est énormément battues. Et on peut être fières de nous...



 

PUBLICITÉ