• Lyes Baloul

Gymnastique - Le club de Femina rejoint l’USM Montargis omnisports

Mis à jour : janv. 22


C’était dans les tuyaux. C’est désormais officiel. Femina, le club de gymnastique local, intègre désormais les sections appartenant à l’USM Montargis omnisports. Ce choix a été validé, à l’unanimité, vendredi soir, lors d’une assemblée générale extraordinaire.


Femina, club centenaire de la gymnastique montargoise (350 licenciés), a, faut-il le dire, vécu, ces derniers mois, une situation compliquée… Le covid-19 aura, en effet, laissé ses traces. « Le club a perdu une centaine de licenciés. C’est énorme… », explique Julia Da Silva, la désormais ancienne présidente. C’est Philippe Dreffier, le trésorier, qui est pressenti pour le poste de président du club de Femina. « Cette intégration au sein de l’USMM omnisports n’est pas uniquement liée à la situation actuelle du club. L’idée traînait depuis quelques années… », précise Julia Da Silva. Cette dernière a préféré se retirer du bureau de la structure en question. « Mais j’y reste en tant que bénévole… », dit-elle.


Vote à l’unanimité à l’AG extraordinaire…


L’USM Montargis omnisports a, donc, provoqué, vendredi soir, une assemblée générale extraordinaire. Les présidents de sections ainsi que les membres du bureau de l’USMM omnisports étaient appelés à se prononcer sur leur choix d’accueillir (ou pas) Femina. Et c’est un « oui » à l’unanimité… 69 voix, soit la majorité, ont manifesté leur choix d’acter l’incorporation d’une nouvelle section. « Nous sommes contents, fiers de compter parmi nous un club qui a plus de 100 ans… », a réagi Bruno Debrenne, le président du club omnisports de l’USM Montargis. « Il n’y a aucun problème financier à Femina. La situation est saine… », rassure Pierre-Alain Clément, le trésorier de l’USMM omnisports.


La subvention municipale reste intacte…


Benoit Digeon en est convaincu. « On est avec vous. La continuité est assurée. On assistera vos décisions…», s’est exprimé le maire de Montargis à l’égard des représentants de sections et membres du bureau de l’USM Montargis omnisports. De son côté, Dominique Delandre, l’adjoint à la jeunesse et aux sports, a tenu un discours rassurant. « La subvention municipale au profit de Femina ne changera pas. La municipalité maintiendra ses engagements… », a promis l’élu montargois.


Modifications des statuts à l’USMM omnisports…


Autre ordre du jour inscrit à cette assemblée générale extraordinaire : modifications des statuts au sein de l’USMM omnisports. Désormais, « toute association extérieure intégrant l’USMM omnisports aura la possibilité de garder ses couleurs d’origine… ». Ce sera, d’ailleurs, le cas pour… Femina, club de gymnastique qui souhaite garder sa « marque » légendaire dépassant les frontières gâtinaises. D’autres modifications ont également été apportées aux statuts de l’USMM omnisports. Ces changements ont été votés à l’unanimité. Enfin, cette AGE s’est achevée par les interventions des présidents de sections. Un seul mot revenait avec insistance : espoir. Bref, Bruno Debrenne, le président, ne pouvait guère être plus clair. « Il va falloir que l’on soit inventif. Nous nous devons de faire preuve d’imagination pour repartir sur de bonnes bases… ». Voilà un message… d’espoir.