Football – R3 : C’est fini entre Truffy, Barcena, Campagna et Montargis (2) !


La polémique enfle en ce moment au sein de l’équipe réserve de l’USM Montargis, le neuvième de la poule B en Régional 3, formation qui ne pourra plus compter sur son entraîneur Maxime Truffy et sur les deux joueurs cadres Jordan Barcena et Thibault Campagna. Explications.


En poste depuis juin 2020, Maxime Truffy se retire de la barre technique de la réserve de Montargis (R3). Dimanche, c’est Jessie Londas qui a dirigé l’équipe montargoise au moment d’accueillir l’ES Gâtinaise (3-3). « Je confirme. Je ne suis plus le coach de l’équipe réserve… », a réagi ce lundi Maxime Truffy.

Il quitte son groupe mercredi à la mi-temps...

Pour l’intéressé, c’est la goutte qui a fait déborder le vase. Parce que lors du match Malesherbes – Montargis (2), mercredi dernier, pour le compte des quarts de finale de la Coupe du Loiret, Maxime Truffy a choisi de quitter ses hommes à la mi-temps. « Je ne suis pas fier de la manière… Mais c’était, à mon goût, l’unique alternative… C’était le départ ou le conflit. J’ai choisi la première option…», éclaire l’homme de 30 ans. À la pause, la réserve de l’USMM se faisait balader par les Malesherbois (3-0). « Je ne suis pas parti parce que l’on perdait… Mais plutôt pour l’attitude d’une bonne partie de mon groupe. On n’acceptait pas que je fasse des observations. Quand tu arrives dans un vestiaire et que tu as l’impression que tes joueurs se montrent complètement indifférents de tes remarques, ça pose problème… ». La réserve de l’USM Montargis s’est finalement inclinée sur le score de 4-1 synonyme d’élimination de la Coupe du Loiret. Avec beaucoup d’amertume, le désormais ancien coach montargois étale ses arguments. « Je ne vais pas me prendre la tête. Je suis arrivé à un stade où je constate un manque de respect de certains joueurs. J’ai vu des comportements qui ne correspondent plus à mes valeurs… ».

« Un échec personnel… »

Maxime Truffy est un homme triste. « C’est dommage que l’aventure se termine de cette manière. Je m’entends bien avec Cyril (Martini, le président) et Patrice (Colas, le coach de l’équipe première en N3)… », esquisse-t-il. Et d’ajouter : « J’aurais aimé que cette expérience aille au bout. Pour moi, c’est un échec. Mais c’est inconcevable de cautionner certaines choses. Certains jeunes ne respectent pas les règles. Et ça devient problématique pour la cohésion au sein d’un groupe… J’assume ma part de responsabilité. Peut-être que l’on s’est montré un peu trop souple vis-à-vis de ces jeunes… ».

Jordan Barcena et Thibault Campagna lui emboîtent le pas…

Maxime Truffy n’était pas le seul à quitter, à la mi-temps, mercredi, la réserve de Montargis, sur le terrain de Malesherbes. En effet, Jordan Barcena, Thibault Campagna ainsi que Jordan Huchet ont décidé, à leur tour, de suivre la démarche de leur coach. « Je ne leur ai rien demandé. Ils l’ont fait de leur propre gré », précise Maxime Truffy. « On est parti à la mi-temps car on ne voyait pas d’autres solutions… On ne peut plus accepter certaines mentalités. C’est trop ! », concèdent Jordan Barcena et Thibault Campagna.

Cyril Martini : « J’ai beaucoup de regrets qu’on en arrive là… »

Cyril Martini est un président « déçu » des derniers événements qui se sont produits ces derniers temps au sein de l’équipe réserve. « Je respecte le choix de ceux qui ont décidé de quitter le club. J’ai beaucoup de regrets qu’on en arrive là. Je pense que le problème est d’ordre générationnel… », glisse le premier responsable de l’USM Montargis. Qui pour succéder à Maxime Truffy sur le banc de Montargis (R) ? Réponse dans les jours à venir…



 

PUBLICITÉ