Football - Le CSM Sully, en route pour un nouveau souffle...


Le club de football du CSM Sully a engagé une politique qui repose sur la formation. "L'avenir, c'est maintenant", répète Marcel Léveillé, le président sullylois. 175, c'est le nombre actuel de licenciés. " On devrait approcher les 200 avec l'arrivée d'une équipe loisirs...", précise le premier responsable du CSMS. L'équipe fanion séniors évolue en Régional 2, au moment où la réserve se trouve en haut du classement en championnat de la D2 départementale (poule B).


C'est un Marcel Léveillé plutôt confiant qui évoque une situation " rassurante " au sein de la structure qu'il préside depuis plusieurs années. L'homme de 75 ans vient d'entamer sa " 62e saison " au CSM Sully. " Le club se porte bien notamment chez les jeunes. Les deux équipes seniors sont en train de se ressaisir...", décrit-il. "Le club na pas de soucis particuliers...", dit-il. Ou presque. " La grande difficultés, comme un peu partout, c'est le manque de bénévoles. Et de dirigeants. On est obligé de cumuler les fonctions...", souligne celui qui ne tarit d'éloges à l'égard de ses éducateurs. " Ils font du bon boulot...". Le CSM Sully version 2021-2022 vise désormais une restructuration à long terme. " On prend le train en marche. On essaie de préserver la sérénité du club. Nous souhaiterons avoir le maximum de joueurs du cru en seniors...", répond Marcel Léveillé.

Choukri Abdorabi : " On va se maintenir en R2…"

L'équipe fanion du CSM Sully pointe à la 11e position (sur 13) en Régional 2 (poule B). Un succès, un nul et cinq défaites, tel est le bilan de l'équipe dirigée par Choukri Abdorabi. " C'est une saison compliquée. Ces difficultés sont essentiellement dues à une préparation difficile. On a décidé de changer notre politique de recrutement en se basant sur nos jeunes. Le but est de préparer l'avenir...", explique l'entraîneur sullylois.



Les dirigeants, éducateurs et bénévoles du CSM Sully, motivés pour 2022.


"On sera présent jusqu'au bout pour mieux aborder la suite de la saison », confie Choukri Abdorabi. « J'ai un groupe jeune et de qualité qui prend progressivement de l'expérience. On a joué face à de grosses équipes comme la réserve de Vierzon, Saint-Doulchard ou encore Bourges-Moulon. Cela n'excuse pas nos défaites. Mais j'ai confiance en mon effectif. On va se maintenir en R2...". L'équipe réserve du duo Brahim Bennar - Wahbi Rafrafi vise les premiers rôles en D2 du district du Loiret (poule B).

" On espère un peu plus d'engouement des Sullylois…"

C'est une situation que vit la section football du CSM Sully. " Il y a un manque d'engouement de la part des Sullylois. On joue devant pratiquement une tribune vide. Nous voudrions que le public vienne en grand nombre pour nous apporter du soutien, nous accompagner...", concède Choukri Abdorabi. Le coach de 44 ans de l'équipe première en Régional 2 et directeur technique du club en question rappelle " les gros efforts engagés par la direction " pour redresser la barre. " On avance doucement mais sûrement...", estime-t-il. Et de préciser : " Sans la municipalité notre mission aurait été extrêmement compliquée...". Avant de conclure : " Nous avons mené des actions dans les quartiers. Le but est de faire sensibiliser à la pratique sportive. Notre mission est à la fois d'ordre sportif et social...".

" On a réussi à fidéliser nos jeunes joueurs…"

Mathieu N'Denga en est convaincu. " Notre politique commence à apporter ses fruits...", défend le responsable technique des jeunes au CSM Sully. Le jeune homme de 29 ans, vu en équipe senior de l'US Orléans (DHR), établit un constat plutôt positif au sein des catégories jeunes. " On a réussi à fidéliser nos jeunes joueurs...", assure ce salarié de la structure sullyloise. Et d'ajouter : " L'année dernière, nous ne disposions pas d'équipe U11, à cause du Covid-19. Les jeunes avaient décroché. Puis, nous avons décidé de faire des interventions dans les quartiers. On a su obtenir un bon résultat, puisque l'on a enregistré, cette année, le retour de cette catégorie...". L'école de football (de U7 à U11) compte une cinquantaine de licenciés. " On a des enfants techniquement en avance...", appuie Mathieu N'Denga. Les U12, U15, U17, ce sont les autres catégories évoluant au niveau départemental. Bref, le CSM Sully est en route pour un nouveau souffle...



L'école de foot du CSM Sully

 

PUBLICITÉ