Football – Geoffrey Ernoult (Amilly) : « Être sérieux sur toutes les compétitions »


Geoffrey Ernoult est un joueur serein. Le latéral gauche des J3 Amilly décortique le début de saison de son équipe en National 3. Le jeune homme de 26 ans regrette les défections liées aux blessures au sein de son équipe. Mais cet ancien attaquant, reconverti en défenseur, estime que ses coéquipiers disposent d’un bagage technique et physique pour améliorer leur position en championnat de N3 (1 défaite, 2 nuls).

Geoffrey Ernoult est incertain pour le déplacement des Amillois, ce samedi soir, sur le terrain du FC Jargeau/Saint-Denis-de-l ’Hôtel (D2 du district). Où les hommes de Guillaume Coquelin disputeront le 3e tour de la Coupe de France. « J’ai joué avec une douleur, le week-end dernier, à Châteauneuf (N3)… », explique-t-il. Et il ne le cache pas. « Je ne suis pas à 100% de mes moyens. J’ai l’impression que je ne suis pas au point. Je traîne une tendinite au genou qui me gêne. Dès que je joue sur le synthétique, c’était le cas, dimanche dernier, à Châteauneuf, je ressens une petite douleur… ». Mais Geoffrey Ernoult symbolise le courage et l’esprit de solidarité du collectif amillois version 2021-2022. « Les choses vont progresser. On a perdu un match contre Bourges, puis on a réussi à accrocher l’équipe de Chartres, chez elle. On a joué deux réserves de N2 (Bourges et Chartres). Ce n’est jamais évident. Je pense que notre réaction contre Chartres et Châteauneuf est à féliciter. Nous avons prouvé que le groupe a beaucoup de caractère, du mental… ».

« On va retrouver des repères… »

Geoffrey Ernoult (1,74 m – 67 kg) en est certain. « On joue une D2 en Coupe de France. L’erreur serait de prendre de haut l’adversaire. On doit être sérieux sur toutes les compétitions… ». Individuellement, le défenseur amillois réalise un début de saison plutôt prometteur. « J’essaie de faire le job… », sourit-il. Après le match de Coupe de France, ce week-end, à Jargeau, les Amillois enchaîneront, le 25 septembre, en championnat (N3), avec à la clé un voyage à Ouest-Tourangeau (3e). « Avec le retour des blessés et la qualification des nouvelles recrues, le groupe retrouvera ses repères et avancera solidement. Maintenant, c’est à nous d’être vigilants et efficaces pour le reste de la saison… », conclut Geoffrey Ernoult.