• Lyes Baloul

Football – En cas de saison blanche, la ligue du Centre proposera une solution originale !


L’information pourrait constituer un bol d’air aux footballeurs locaux. La ligue du Centre étudie la proposition d’une « compétition symbolique », en cas de décision d’opter pour une saison blanche. Les explications.


C’est Antonio Teixeira qui a communiqué cette information et qui donnera, sans doute, une lueur d’espoir aux clubs régionaux. « Si on doit subir une saison blanche, on proposera d’autres solutions. On est en train d’étudier la mise en place d’une compétition symbolique (honorifique). Une sorte de mini-championnat, sans montées ni descentes, et qui concernera les jeunes, les féminines et les seniors… », a annoncé, ce mardi matin, le président de la ligue du Centre. Il s‘agit-là, d’une idée qui émane proprement du siège de la ligue du Centre. « Je soumettrai cette alternative à la commission régionale des clubs nationaux régionaux. Le but est de se tenir prêt en cas de mauvaise nouvelle de se confronter à une saison blanche. Cette proposition serait une autre manière de reprise… », éclaire Antonio Teixeira.

Reprise des championnats : au plus tard le 20 mars…

La ligue du Centre a établi son calendrier de reprise des championnats (jeunes, féminines et seniors). « Au plus tard le week-end 20 et 21 mars… », glisse Antonio Teixeira. La déclaration du patron de l’institution régionale va dans ce sens : si la compétition ne reprend pas à ces dates précises, ce sera inévitablement une saison blanche. « Je suis inquiet. Nous avons malheureusement très peu de visibilité. Des décisions gouvernementales s’imposent pour que le monde amateur statue sur son avenir. Nous sommes, tous, dans l’expectative. Et c’est la raison pour laquelle nous proposons des solutions, pour que nos footballeurs puissent reprendre goût à la pratique de leur sport. Nos clubs ont besoin de reprendre vie… ».

« Il ne reste pas beaucoup de temps »

Antonio Teixeira est catégorique. « Notre priorité est de terminer nos championnats. Nous attendons des décisions de l’Etat pour qu’on puisse décider de la suite à donner aux championnats. Il ne nous reste pas beaucoup de temps. Des réponses avant la fin de ce mois de février nous permettraient d’en savoir davantage… Au-delà, ce serait très compliqué pour nous… ». Alors, si le timing n’est pas favorable, la ligue mettra en application son « idée » de mini-championnat. Des compétitions - dont l’enjeu ne sera qu’honorifique (trophées symboliques) - pourront, du coup, être lancées courant avril et s’étendront jusqu’en juin. « Nous ne voulons pas entendre parler de fin de saison sans football. La ligue se donnera tous les moyens pour permettre aux clubs de revivre, en proposant des activités, permettant de rouvrir les buvettes et surtout retrouver la pratique du football… », conclut Antonio Teixeira. Le district du Loiret pourra, de son côté, marcher sur les pas de la ligue…

"Nous ne voulons pas entendre parler de fin de saison sans football !" déclare Antonio Teixeira.