Football - Coupe de France : Pas de miracle amillois face à Quevilly-Rouen (0-5)


La logique a finalement été respectée, ce samedi, lorsque les Amillois, formation de National 3, butaient sur une équipe de Quevilly-Rouen, pensionnaire de Ligue 2, soit trois divisions au-dessus. Amilly quitte la Coupe de France au 8è tour la tête haute (0-5)...


Pourtant, ce sont les locaux qui démarraient correctement, à l'allumage, se procurant deux énormes occasions par Alkaou Keita (8e) puis Abdessamad Khalil (16e). Les Normands, peu convaincants au départ, finissaient par se dévoiler. Avant d'imposer définitivement leur puissance à la fois physique et technique. Quevilly-Rouen appuyait sur l'accélérateur et faisait parler son efficacité offensive. Les Amillois craquaient dès la 19e minute (0-1). S'ensuivront deux autres buts à la 21e et 25e minutes (0-3). Sonnés, les locaux peinaient à exister, face à la solidité collective des joueurs professionnels normands. Mais Amilly parvenait tout de même à s'offrir quelques situations offensives, notamment par le malchanceux Yven Moyo. Quevilly-Rouen ne tremblait guère concluant la partie avec assurance et puissance (0-5). Cette équipe des J3 aura mérité énormément de respect. Quelle histoire !

La fiche : Amilly (N3) - Quevilly-Rouen (Ligue 2) : 0-5 Mi-temps : 0-3. Affluence : 1300 spectateurs. Temps : Pluvieux, très froid. Arbitre : M. Souifi.

Buts. Pour Quevilly-Rouen : Padovani (19e), Nazon (21e, 25e), Sidibé (59e), Ndilou (82e). Avertissements. À Amilly : Khalil (16e), Lah (22e), Baldé (41e), Blonbou (71e). À Quevilly-Rouen : Diaby (74e), Sangaré (76e). Composition pour Amilly : Ravalet (C), Lah (Ngazé), Ernoult, G.Keita, Normand, Blonbou, Boudouh (Lalaba), Baldé (Gasnot), K.Keita, Khalil (Adoul), Moyo. Entraîneur : Coquelin.



 

PUBLICITÉ