• Lyes Baloul

Course à pied, Zoom sur le couple Mederick Hervet et Marie Guerton de Chuelles


Leurs regards se sont croisés en juin 2015. Depuis, Mederick et Marie forment un couple amoureux. Cette liaison a donné naissance à deux enfants. Ces deux habitants de Chuelles sont infirmiers au CHAM d'Amilly et partagent la même passion : la course à pied. Ils sont licenciés au club Sport Amitié Montcorbon. Portrait.


Marie Guerton et Mederick Hervet fêteront dans quelques jours leur 6e… Saint-Valentin. « On s'est connu sur notre lieu de travail… ", racontent-ils. Au Centre Hospitalier de l'Agglomération Montargoise (CHAM). Au service de réanimation. Sans pour autant s'attarder sur la situation actuelle liée au Covid-10. « Nous sommes heureux d'exercer ce métier… », souffle Mederick.

Marie Guerton, du football à la course à pied…

C'est du côté de Chuelles que tout a commencé pour Marie Guerton. Au club de football local, précisément. " Pourquoi le foot ? Il ne devait pas y avoir d'autres sports… ", explique-t-elle. Pourtant, son parcours footballistique ne s'arrêtait pas en si bon chemin. Près de huit années au sein du club chuellois. « J'ai dû quitter le club en U13, car les féminines n'avaient pas le droit de jouer avec les garçons en U15 ». La jeune fille prend la direction des J3 Amilly. Quelque temps plus tard, celle qui évolua au poste d'arrière intègre l'équipe seniors amilloise. « On jouait en championnat départemental de foot à 8. Je garde de bons souvenirs de cette expérience, même si le football représentait un simple loisir pour moi… D'ailleurs, je n'ai aucun club préféré en France… », concède Marie Guerton.

Au SA Montcorbon grâce à la course des « Citrouilles »...

Lors de sa dernière année aux J3 Amilly football, Marie Guerton a eu « l’agréable » aubaine de découvrir un autre sport. La course à pied. « J'alternais foot et course à pied. J'ai entendu parler de la course des Citrouilles de Montcorbon, chose qui m'a rapproché de ce club… », précise-t-elle. Pourtant, ironie du sort, Marie n'a, jusque-là, jamais pris part à cette prestigieuse course, épreuve faisant partie des dix épreuves du challenge du Gâtinais. « J'ai rejoint le club Sport et Amitié Montcorbon en 2015. Je n'ai pas eu l'occasion de participer à cette course (ndlr : elle a lieu en octobre de chaque année). J'ai toujours eu un empêchement… », regrette-t-elle. Le plaisir, voilà le mot d'ordre de Marie Guerton lorsqu'elle évoque la course à pied. « Je ne pense pas à faire des perf'. Mon but est de prendre plaisir à courir. Je ne fais pas plus de 30 km. Je ne me projette pas sur des courses de compétitions… Je suis une athlète de sorties locales… Après, je suis investie dans mon club…. ». Marie Guerton est actuellement membre du bureau au sein du Sport et Amitié Montcorbon. «J’ai repris depuis deux semaines… J’aimerais bien me préparer pour un marathon, dans un an et demi… », dit la femme de 29 ans, mère de deux enfants.

Mederick Hervet, le sport sur le tard…

Mederick Hervet, lui, est né à Chartres. « Je suis arrivé dans le Gâtinais en 2014… ». Pour des raisons professionnelles. « Le sport ? C’était plus entre copains et un peu à l’école… ». Mais le môme s’est vite heurté à « un problème de croissance », l’empêchant à faire long feu au sein d’une structure sportive. La rencontre avec Marie, sa campagne, aura boosté l’adrénaline. « Elle m’a motivé pour la course à pied… », sourit l’infirmier de 28 ans. Et c’est depuis 2015 que Mederick fait partie du club de Montcorbon. « Il existe une très bonne ambiance au sein de ce club. C’est vraiment motivant de venir s’entraîner. On essaie de courir le plus souvent possible. On fait de la marche et du vélo. C’est un équilibre pour nous… », estime Mederick, celui qui se dit « admiratif des paysages du Gâtinais », où il vit, depuis six ans, son histoire d’amour avec Marie, la native de Montargis…