• leConnecté.fr

Contrôles du respect du couvre-feu face à une situation "extrêmement préoccupante" dans le Loiret


Dans un communiqué publié lundi 1er février la préfecture du Loiret détaille les les mesures prises par les autorités. La préfecture estime "qu'avec un taux d’incidence de 237,5 pour 100 000 habitants, et un taux de positivité de 8,1 %, la situation sanitaire du Loiret demeure extrêmement préoccupante."


Sur l'agglomération montargoise les chiffres sont bien supérieurs à la moyenne départementale : taux d'incidence compris entre 500 et 1000 et taux de positivité entre 15 et 20%. Des chiffres plus du double de la moyenne départementale. Doit-on dire que la situation est "extrêmement, extrêmement, extrêmement, préoccupante" ?


Ce que dit le communiqué de la préfecture :

"Cette situation nécessite, de la part de chacun, un strict respect des mesures visant à limiter la propagation du virus Covid-19. Le respect des gestes barrières, bien sûr, mais aussi du couvre-feu et des jauges dans les lieux accueillant du public est essentiel pour freiner cette propagation.

L’objectif du couvre-feu est de limiter les rassemblements durant lesquels les mesures barrières sont moins bien appliquées et où le virus circule rapidement. Les sorties et déplacements sans attestation dérogatoire sont donc interdits de 18h00 à 06h00 sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Les commerces ont repris leurs activités le 28 novembre dernier, avec un protocole sanitaire strict :

  • une densité d’accueil de 8m²par client dans l’ensemble des commerces (surface brute) ;

  • une information renforcée des clients concernant les obligations relatives aux gestes barrières et l’affichage de la capacité maximale d’accueil du magasin, visible depuis l’extérieur ;

  • une obligation de mettre en place un système de comptage, ou, pour les petits magasins, la capacité à connaître le nombre de personnes dans son magasin et de faire cesser les nouvelles entrées lorsque la capacité maximale d’accueil est atteinte.

La mise en place du couvre-feu impose également une fermeture à 18h00 pour l’ensemble de ces établissements.

Ces mesures à visée sanitaire doivent être impérativement respectées dans l’intérêt de toutes et tous.

Afin de s’assurer du respect de ces mesures, les forces de l’ordre effectueront des contrôles renforcés dans les prochains jours."