• Jean-Paul Billault

Connaissez-vous ces espaces naturels qui nous protègent des inondations ?


Le Département du Loiret vient d’acter la labellisation d’un nouvel ENS (Espace Naturel Sensible), le site du Grand Rozeau et des Prés Blonds sur Châlette-sur-Loing, caractérisé par sa diversité de paysages. Le Loiret compte désormais 15 Espaces Naturels Sensibles sur son territoire.


Par le biais de sa labellisation, le site du Grand Rozeau et des Prés Blonds à Châlette-sur-Loing bénéficiera, sur une durée de 5 ans, d’un accompagnement financier du Département, d’un total de 170000 €. De quoi poursuivre les aménagements à vocation pédagogique et paysagère de cet espace abritant de nombreuses espèces emblématiques.


Pourquoi préserver des zones humides ?

Les zones humides sont définies par la loi sur l’eau de 1992 comme des « terrains (…) inondés ou gorgés d’eau (…) de façon permanente ou temporaire », occupés par une « végétation (…) dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année ». Elles présentent une grande richesse et remplissent des fonctions « d’infrastructures naturelles » inégalables en abritant une faune et une flore diversifiée, en écrêtant les inondations et en soutenant les étiages, en épurant les eaux par la rétention des sédiments et la dégradation des nitrates et les pesticides… Elles ont aussi un rôle social en étant support d’activités de pleine nature. Elles étaient autrefois valorisées économiquement (pâturages, exploitations de roseaux, frayères de brochet…).


Mais la moitié des zones humides de France a disparu en 30 ans, elles ne représentent plus aujourd’hui que 3% du territoire métropolitain. Considérées comme des milieux insalubres, elles ont été asséchées, drainées, cultivées, remblayées, urbanisées, exploitées… L’altération des fonctions qu’elles remplissaient se solde par la disparition ou la diminution de certaines espèces, par une dégradation de la qualité de l’eau et par des risques accrus au moment des inondations.


Les Espaces Naturels Sensibles sont gérés par le Département. Ils constituent un réseau de sites naturels remarquables d’un point de vue écologique (faune, flore, milieux), géologique et/ou paysager. Les milieux concernés sont très diversifiés par leur taille (de quelques hectares à plusieurs centaines d'hectares), et leur typologie (étangs, boisements, pelouses sèches, grottes, tourbières, prairies humides, etc).


Découvrez les 15 espaces naturels sensibles labellisés par le département du Loiret, certains sont près de chez vous...


Plus d’infos sur : https://www.loiret.fr/les-parcs-naturels-departementaux