Boxe – Anthony Chapat (Montargis) : « J’en ai marre, j’arrête ! »


C’est une bombe qui a été lancée au milieu du monde sportif gâtinais. Anthony Chapat, le boxeur professionnel de l’USM Montargis, a décidé d’arrêter sa carrière. La raison est liée exclusivement aux annulations à répétition des combats.


Anthony Chapat et la boxe, l’histoire est-elle terminée ? En tout cas, le boxeur de 26 ans, lui, en est formel. « J’en ai marre, j’arrête ! », a-t-il annoncé. S’agit-il d’une simple déclaration ou d’une décision irrévocable ? « J’ai informé Eric (Godey, son entraîneur) et certains membres du club. Je suis fatigué de cette situation. J’ai fait une bonne préparation pour défendre le titre de champion de France. Le combat a dû être annulé, une nouvelle fois… C’est usant de faire des sacrifices, de respecter des régimes… Pour rien ! », explique le double champion de France de boxe professionnelle (poids mouche).


« Je comprends sa décision. Ce n’est pas évident… », a réagi Eric Godey, le coach montargois. Le licencié de l’USM Montargis devait défier Loïc Tajan (Ring mandorais), à Gien, durant ce mois de mars, pour la ceinture de champion de France de catégorie poids coq. Cette réunion n’aura pas lieu, compte tenu de la crise sanitaire liée au Covid19. « Le moral en a pris un sacré coup. Je n’ai plus envie de me faire mal. J’ai fait deux superbes préparations. J’étais prêt. Au final, tous les efforts tombent à l’eau… ». Et de poursuivre : « Je ne vous cache pas que ça me gonfle d’aller m’entraîner tout seul. C’est un sentiment de dégoût et d’impuissance. C’est bon, j’ai donné quinze ans de ma vie à la boxe. Maintenant, je ne regrette rien. J’ai juste envie de retrouver ma famille. J’attends un deuxième enfant. Je veux en profiter au maximum… », glisse cet animateur de la jeunesse et sports de la ville de Montargis.