Bellegarde - Concert le 19 novembre avec l'Ensemble Jacques Moderne


Un programme tout à fait original puisque Joël Suhubiette a invité l’Audio-Naturaliste Boris Jollivet à imaginer, une création sonore à partir de sons enregistrés en Bord de Loire, afin de plonger l’auditoire dans un univers sonore composé de musique et de sons de la nature.


Concert à l'église de Bellegarde le 19 novembre - 19h / Concerts organisés par les amis des orgues de Notre-Dame de Recouvrance et les amis de l’orgue de Notre-Dame de Bellegarde

Participation libre Réservation 06 17 59 00 54

(Crédit photo : Ludovic Letot )


Concert également le samedi 20 novembre 18h30 Église Notre-Dame de Recouvrance à Orléans.


Au long de la Loire, à l’écoute du fleuve...

En proposant à l’audio-naturaliste Boris Jollivet d’imaginer une création sonore pour ce programme, Joël Suhubiette a pensé ajouter, en intermède des pièces musicales, les véritables sons de la nature enregistrés au bord de la Loire et agencés en fonction des différentes ambiances des œuvres vocales. Le cours musical de la Loire, la musicalité du fleuve accompagnée du chant et des vols chorégraphiés des sternes, des grèbes huppés et des nobles hérons fait écho aux œuvres célébrées, jouées et chantées par l'Ensemble Jacques Moderne, qui met à l'honneur les compositeurs de la Renaissance au sein de son programme Au long de la Loire, à l’écoute du fleuve, dans les pas de Léonard. Les notes ou les chansons de Jean de Ockeghem, Clément Janequin ou Jean Mouton, pour ne citer que quelques-uns des maîtres français qui ont su trouver en ces rives source d'inspiration, ont peut-être à l'époque pu résonner aux oreilles du génie avant de traverser le temps pour parvenir jusqu'à nous. Ce programme que propose l’Ensemble Jacques Moderne entend mettre en avant la création par le biais d'une ouverture sonore réalisée par l'audio-naturaliste Boris Jollivet, qui viendra compléter les pièces musicales. On se plaît à imaginer la rencontre du fleuve avec l'esprit le plus célèbre de son temps, Léonard de Vinci, venu s'installer dans la région en 1516 à l'invitation de François Ier, et y finir ses jours en 1519. ''Ici Léonard, tu seras libre de rêver, de penser et de travailler'', lui aurait déclaré son mécène.


ENSEMBLE JACQUES MODERNE Dirigé depuis plus de vingt ans par Joël Suhubiette, l’Ensemble Jacques Moderne se nourrit de recherches musicologiques et interprète, depuis sa création en 1974 par le musicologue Jean-Pierre Ouvrard, plus de deux siècles de musiques anciennes européennes, des polyphonies de la Renaissance à l’apogée de la musique vocale baroque. Basé à Tours en Région Centre-Val de Loire et composé d’un ensemble vocal et instrumental, il se produit dans toute la France, en Europe (Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Espagne, Italie, Tchéquie, Lettonie...), en Amérique latine (tournée de concerts en Colombie), en Asie (concerts à la Folle Journée de Tokyo) et dernièrement au Canada. Depuis des années, avec Joël Suhubiette, il a entrepris un long travail sur les répertoires italien, allemand, anglais et sur les polyphonies de la Renaissance qu’il affectionne tout particulièrement, comme en témoigne le dernier disque paru chez Mirare en mars 2019 : Au Long de la Loire, à l’écoute du fleuve... L’Ensemble Jacques Moderne est conventionné par le Conseil Régional du Centre-Val de Loire et le Ministère de la Culture et de la Communication/Direction Régionale des Affaires Culturelles du Centre- Val de Loire, il est soutenu par le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire et la Ville de Tours. Ce programme est soutenu par la SPEDIDAM et l’ADAMI. « L’ADAMI, société des artistes-interprètes, gère et développe leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent. Elle les accompagne également par ses aides financières aux projets artistiques. » L’Ensemble Jacques Moderne est membre de la FEVIS et du PROFEDIM.

JOËL SUHUBIETTE, DIRECTION Du répertoire a cappella à l’oratorio, de la musique de la Renaissance à la création contemporaine en passant par l’opéra, Joël Suhubiette consacre l’essentiel de son activité à la direction de ses ensembles : le choeur de chambre toulousain Les éléments, qu’il a fondé en 1997 et, à Tours, l’Ensemble Jacques Moderne, dont il est le directeur artistique depuis 1993. Après des études musicales au Conservatoire de Toulouse, Joël Suhubiette se passionne pour le répertoire choral ; débutant comme chanteur avec les Arts Florissants de William Christie, il chante ensuite avec Philippe Herreweghe à la Chapelle Royale et au Collegium Vocale de Gand (Belgique), avant de devenir son assistant pendant huit années. Cette rencontre déterminante lui permet d’aborder un vaste répertoire de quatre siècles de musique vocale. Il interprète aujourd’hui opéras, oratorios et cantates avec plusieurs orchestres et ensembles instrumentaux français – Les Passions-Orchestre Baroque de Montauban, Les Folies Françoises, Café Zimmermann, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de Chambre de Toulouse, Les Percussions de Strasbourg, l’Ensemble Ars Nova, l’Orchestre de Pau-Pays de Béarn, les orchestres du festival de Saint-Céré, des opéras de Dijon et de Massy. À la tête de ses ensembles vocaux, il enregistre pour les maisons de disques Virgin Classics, Hortus, Calliope, Ligia Digital, Naïve, Mirare et l’Empreinte digitale. Depuis 2006, il est directeur artistique du festival Musiques des Lumières de l’Abbaye-école de Sorèze dans le Tarn.

 

PUBLICITÉ