Au Club Moto Verte Château-Renard, de plus en plus de licenciés


Le discours de Fabien Pasdeloup a beaucoup de sens. « Le club se porte bien. Nous enregistrons une constante augmentation en termes de licenciés… », rassure le président du club Moto Verte de Château-Renard.


Un soixante de licenciés composent cette structure dont la naissance remonte à 1986. Le circuit de ce club, l’unique du Gâtinais, se situe route de Triguères. C’est Fabien Pasdeloup qui préside, depuis 2017, ce club local de motocross. « Avant de prendre la présidence, j’étais pilote puis secrétaire au club… », explique celui qui a débarqué, en 2007, dans cette structure.

L’exigence de l’investissement de tout le monde…

La politique de la direction du club Moto Verte Château-Renard repose sur « l’implication de tous… », appuie Fabien Pasdeloup. « J’essaie de responsabiliser les pilotes. Les gars ont joué le jeu. Le club offre, par exemple, la gratuité des entraînements aux pilotes. Au retour, nous exigeons leur investissement total sur le terrain. Il s’agit, là, de leur participation aux journées de travaux, concernant le ramassage des cailloux, de l’entretien des terrains, de l’équipement et des locaux… », souligne le premier responsable du club castelrenardais.

Le club Moto Verte dispose d’une piste qui s’étale sur 1,5 kilomètre.

« Ce terrain exige du traitement et de la protection… », dit Fabien Pasdeloup, ancien pilote « de loisir ». L’homme de 42 ans est un président perspicace. « Nous disposons d’une dizaine de pilotes pour assurer la protection de notre site. L’année dernière, on a totalisé 900 heures de travaux (bénévolat)… ».

Situation financière saine malgré la pandémie…

Le club Moto Verte de Château-Renard a dû annuler son épreuve nationale de motocross, réunissant chaque année un bon nombre de pilotes français. Et une très forte présence du public gâtinais. « On aurait, bien entendu, aimé organiser cette épreuve qui constitue notre seule compétition phare de l’année… », regrette Fabien Pasdeloup. Mais les dirigeants du club de Château-Renard misent sur des plans B. « On organise des journées de formations. Elles concernent les écoles de pilotage, encadrées par des pilotes pros et très connus à l’échelle mondiale (ndlr : Loïc Léonce et Loïc Rombaut). Ces journées comblent le manque à gagner, suite à l’annulation de notre épreuve nationale. Notre bilan financier actuel est identique à celui de l’année passée… ».

Des projets à concrétiser…

Le club Moto Verte de Château-Renard ne manque pas d’ambitions. « Nous misons sur l’organisation d’un championnat de France de motos anciennes, en 2022. Ce projet est en discussions…», annonce Fabien Pasdeloup. Faire rouler un maximum de jeunes, tel sera, également, l’autre objectif des responsables du club de motocross local. Organiser davantage de formations de pilotage reste, enfin, un objectif à atteindre pour le MV de Château-Renard, structure à laquelle est affilié Arnold Brucy, pilote qui a participé à plusieurs Dakar…

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2021-04-08 à 20.11.45.
Capture d’écran 2021-04-08 à 20.23.11.