Allez, restons positifs ! Mais pas au Covid !...


Il faut bien l’avouer, en janvier on avait un peu de mal à se souhaiter une « bonne année 2022 » tellement elle commençait mal avec l’explosion des cas positifs et, surtout, avec l’augmentation inquiétante des hospitalisations. En février on passe à la Saint-Valentin et peut-être que cette fête des amoureux va réussir à nous faire passer à autre chose… En tous cas, commerces, fleuristes et restaurateurs vous attendent de pied ferme pour essayer d’enfin « commencer l’année », les soldes de janvier ayant été très décevants. Cap donc sur le printemps pour que tout le monde puisse reprendre des couleurs et aussi une vie peut-être à peu près normale. Déjà des entreprises, des associations, commencent à se projeter. Comme par exemple les organisateurs de la fête de la Sange qui est l’événement populaire de septembre sur notre territoire. Depuis deux ans ils ont appris à « faire avec » et s’adaptent à la situation, ou plutôt aux différentes situations, tellement tout est fluctuant. Bref il veulent rester « positif ». Mais quand on discute avec eux, ils préfèrent le qualificatif « confiant »… Tout en ajoutant : « on va bien voir… »

 

PUBLICITÉ