• Lyes Baloul

Football – Antonio Teixeira : « La ligue proposera d’avancer les matches ou de se munir d’attestatio

Mis à jour : 27 nov. 2020


C’est la déclaration de ce jeudi. « Si on ne nous écoute pas, on se dirigera vers un fiasco économique… ». C’est Antonio Teixeira qui tire la sonnette d’alarme. Le président de la ligue du Centre dévoile ses plans.

C’est un président lucide, clairvoyant que nous avons joint, ce jeudi matin. « Que voulez-vous que je vous dise ? C’est très compliqué », glisse Antonio Teixeira, le patron de la ligue du Centre. Le gouvernement prendra ce jeudi 22 octobre de nouvelles restrictions contre le Covid-19. « On n’en sait rien, pour l’instant. On attend. Mais une chose est sûre, la ligue a étudié plusieurs options, possibilités, pour que les championnats ne s’arrêtent pas… ». En effet, l’instance régionale n’entend pas stopper la compétition. « Ce serait tragique pour le football régional, catastrophique sur le plan économique… », avance Antonio Teixeira. L’homme fort de la ligue préconise deux possibilités. « Si un couvre-feux s’impose, nous allons, soit, recommander d’avancer les matches, soit, se munir d’une attestation et de la feuille de match pour les joueurs qui se doivent de traverser les zones concernées par le couvre-feu. C’est autorisé… », assure-t-il.

« Nous avons demandé une audience auprès de la préfecture »

C’est le souhait d’Antonio Teixeira. « Nous avons écrit, dimanche, au préfet de région. Nous avons sollicité une audience… », informe-t-il. La ligue veut désormais anticiper toute mauvaise nouvelle émanant des autorités. « Nous avons mis en place des protocoles. Les clubs ont collaboré, travaillé dur pour respecter les mesures liées à cette pandémie. Aujourd’hui, si on ne nous écoute pas, le football régional se dirigera vers un fiasco… », explique Antonio Teixeira. Ce dernier ne le cache pas. « Oui, je crains pour l’économie de la ligue (41 salariés), des clubs. Les dirigeants et bénévoles risqueraient, en cas d’arrêt, de décrocher… ».

« Les arbitres ont joué le jeu… Je les remercie »

L’interdiction d’utilisation des vestiaires pour les départements du Loiret et d’Indre-et-Loire a sonné comme pour avertir d’une situation sanitaire se dégradant de jour en jour. « Il fallait convaincre les arbitres d’aller sur les terrains. Nous avons demandé aux clubs de mettre à leur disposition un local où ils peuvent mettre leurs affaires. Pour les douches, malheureusement, la restriction s’applique pour tout le monde… », concède Antonio Teixeira. Le président de la ligue du Centre affiche, par ailleurs, sa grande reconnaissance envers les officiels. « Ils ont joué le jeu. Je les remercie… », balance-t-il. Celui-ci appelle les municipalités « à accompagner la ligue sur les terrains en effectuant des contrôles. Nous allons solliciter des dérogations pour que les vestiaires soient ouverts les week-ends et fermés en semaine. Tous, nous allons pouvoir aboutir à une finalité positive. En tout cas, c’est notre souhait… », conclut Antonio Teixeira.

PUBLICITÉ