• Lyes Baloul

Football – Coupe de France (5e tour) : Sekou Souaré (Montargis) et Ait-Bahadou (Amilly) présentent l


L’USM Montargis et les J3 Amilly sont en lice ce week-end en 5e tour de la Coupe de France. Sékou Souaré et Abderrahman Ait-Bahadou, respectivement capitaine à Montargis et Amilly, présentent leurs déplacements.

Montargis se déplacera ce samedi soir à Déols (19 heures). Les deux équipes évoluant en National 3 souffrent en ce début de saison. L’USMM est la lanterne rouge avec zéro victoire contre quatre défaites au compteur (14e) alors que les Déolois (13e) ont concédé autant de chutes contre un match nul. « Ce déplacement est important pour nous. Une victoire nous ferait grand bien. Puis, c’est un match de Coupe de France. Faire quelques tours supplémentaires ne se refuserait pas… », sourit Sekou Souaré, le capitaine de l’USM Montargis. Celui-ci ne le cache pas. « On a du mal à décoller dans cette entame de saison. Notre inefficacité nous pénalise. Il nous faut vraiment un déclic pour définitivement nous lancer dans le bain. On a une bonne équipe, un groupe qui travaille sérieusement. Maintenant, c’et à nous de trouver les ressources et l’inspiration pour retrouver une certaine réussite… ». Déols, l’adversaire des Montargois, aspire, de son côté, à sortir de sa léthargie. « On sait à quoi s’attendre. Déols est dans la même situation que nous. On vise les mêmes objectifs : quitter la zone rouge, en championnat, d’où l’importance de ce match de Coupe sur le plan psychologique… », appuie Sékou Souaré.

Ait-Bahadou (Amilly) prévient : « C’est un match piège… »

Amilly se rendra ce dimanche sur le terrain de la SMOC Saint-Jean-de-Braye (15 heures). Les Amillois (N3) sont hiérarchiquement supérieurs à leur adversaire (R2). Deux divisons séparent les deux formations. « C’est un match piège… », souligne Abderrahman Ait-Bahadou, l’expérimenté capitaine des J3 Amilly. Celui-ci en est convaincu. « La SMOC joue bien au ballon. Ce déplacement est à prendre au grand sérieux. Nous n’avons pas le droit de négliger l’adversaire. Ce sera un match difficile », dit-il. La SMOC Saint-Jean-de-Braye a, en effet, affiché des arguments solides au cours de ce démarrage de championnat, en Régional 2 (2e, 2 victoires et un match en moins). Les Amillois, battus pour la première fois cette saison, dimanche dernier, à domicile, par Vierzon, viseront le rachat et la qualification dans l’Indre. « Tous les matches sont importants pour nous. Les joueurs en sont conscients… », conclu Ait-Bahadou.

PUBLICITÉ