• Lyes Baloul

Rugby - Le RC Gien Briare avance à pas de loup... mais annonce ses objectifs dans toutes les catégor


C’est parti pour le Rugby Gien-Briare, club qui a tracé sa feuille de route pour vivre des sensations lors de l’exercice 2020-2021. Tout comme les garçons, les féminines, elles aussi, caressent le rêve d’atteindre leurs objectifs. Zoom au cœur de ce club présidé par Stéphane Raimbault.

(En photo : Les « Liger’Hyènes » vont travailler pour le maintien en Fédérale 1)

L’équipe seniors du RC Gien Briare n’entend pas faire de la figuration, en Régionale 2 (1re et 2e série territoriale). « Nous avons une équipe qui joue bien au rugby, capable de faire de belles choses. Mais on a besoin de travailler pour jouer les premiers rôles, cette saison… », estime Shota Sakvarelidze, l’entraîneurs des avants du RCGB. Celui-ci est arrivé dans le Loiret, cet été, en provenance de Chartres, où il coachait en Fédéral 2. Les Giennois avaient mal démarré leur saison en s’inclinant au Rugby Entente Esvres Montbazon (20-15). Le Rugby Club Gien Briare s’est ensuite racheté avec la plus belles des manières en laminant le RC Buzançais sur le score de 53-17 et en confirmant ensuite sa bonne forme le 11 octobre : AS Aubigny – RC Gien Briare : 5-53.

De gauche à droite : Kévin Lassalle, l’entraîneur des ¾ et Shota Sakvarelidze, l’entraîneur des avants.

« On a réussi un très bon recrutement (une quinzaine). La saison s’annonce positive. L’objectif sera de monter au plus vite. Nous avons un groupe de bonne qualité », souligne Kévin Lassalle, l’entraîneur des ¾. Le groupe seniors (équipe 1 et réserve) est fort de ses 36 joueurs.

L’équipe féminine seniors en Fédérale 1

L’autre sensation de la saison : l’engagement d’une équipe seniors en Fédérale 1, le 3e niveau du rugby français. Cette formation regroupe Gien-Châlette-Briare, sous forme d’Entente. Les débuts à ce niveau de la compétition ont été loupé de peu, puisque les joueuses locales se sont inclinées sur le fil, à Gien, face à Joué-lès-Tours (12-15). « On perd en fin de match. On méritait mieux… », regrette Sébastien Montaigu, le coach giennois. Lequel explique les difficultés de cette saison. « On peine à franchir les 25 joueuses. J’ai eu des départs en raison d’études et deux pour évoluer au plus haut niveau (Elite 1…». Le maintien, tel sera l’objectif principal de son équipe en Fédérale 1. « Nous souhaitons également faire de Gien un pôle attractif. Nous sommes deux équipes de la région Centre à évoluer à ce niveau de la compétition, chez les féminines seniors (avec Joué-lès-Tours). Notre projet est de faire progresser et former nos jeunes… », concède Sébastien Montaigu.

Les cadettes veulent exceller en Fédérale U18 à XV

À l’image de leurs ainées, les cadettes du RC Gien-Briare-Châlette montrent leurs intentions pour cette saison. En effet, pour leur quatrième saison en Fédérale U18 de rugby à XV, les jeunes locales visent la phase finale du championnat de France. « On a perdu en demi-finale, en 2018. On a gagné le championnat Grand-Ouest, en 2017. Nous voulons poursuivre le travail… », explique Christophe Bordonada, l’entraîner des cadettes du RC Gien-Briare-Châlette (depuis sept ans). Celui-ci précise que « l’équipe a été remaniée à 50%, cette année. Je dirige un groupe sérieux et qui bosse bien… ». 35, c’est le nombre de joueuses cadettes au RC Gien Briare Châlette. Le premier match en championnat est prévu le 7 novembre, à domicile, face à Rouen. Niort, Caen, Joué-lès-Tours, Rouen sont les adversaires des cadettes locales lors de la saison 2020-2021, formation dirigée par le trio Christophe Bordonada, Gary Picault et Hugo Bignet.

Les cadets et juniors et l’école de rugby…

L’école de rugby (de 3 à 14 ans), les cadets et juniors vivent leur rugby en douceur, du côté du RC Gien Briare. « La relève est là. Les parents sont contents. Les choses avancent… », sourit Emmanuel Domeau, le responsable du pôle jeunes (école de rugby, cadets et juniors). Près de 80 « mômes » sont inscrits à l’école de rugby. Les cadets évolueront fort probablement en Régional 2. Pas de visibilité, à présent, pour les juniors qui pourraient opter pour des rassemblements. Deux jeunes U14 sont sélectionnés en équipe départementale, cinq en cadets (3 garçons, 2 filles) en sélection régionale. C’est dire que le rugby giennois avance… à pas de loup.

À NOTER :

Le Rugby Club Gien Briare va lancer une campagne de vente de calendriers au profit de l’association « Les Roses de Jeanne ».

PUBLICITÉ

En savoir plus sur le c onnecté.fr