Handball - Nationale 3 : La Montargoise Zoé Troupillon, « timide », mais pas…sur le terrain !

11/10/2020

Zoé Troupillon, handballeuse qui évolue au poste de demi-centre et d’arrière, est en train son vivre son rêve au sein de l’USM Montargis (N3). La joueuse de 16 ans (1,73 m, 66 kg) veut désormais grandir. La lycéenne s’affirme en ce début de saison. Portrait. 

 

26 septembre 2020. Il est 20h52 lorsqu’un tonnerre d’applaudissements glisse depuis la tribune du gymnase du Puiseaux, à Montargis. Zoé Troupillon, à l’aube de ses 16 printemps, vient d’inscrire, d’une frappe « rageuse », son tout premier but en seniors sous le maillot jaune et bleu. Ce soir-là, l’USM Montargis, devant près de 250 supporters, réussit correctement ses débuts en balayant la SMOC Saint-Jean-de-Braye (25-22). Zoé Troupillon, au buzzer, lance un regard « presque » innocent en direction du public. « C’est toujours un plaisir d’avoir son soutien…Vraiment ». Des soirées « mouvementées », la jeune montargoise en a vécu lors de l’exercice version 2019-2020. Ce fut sous les couleurs des moins 18, en championnat de France (élite). « Quand on a appris que l’on allait jouer dans ce championnat de France (U18), l’équipe était hyper contente. On ne s’y attendait pas, à vrai dire… », raconte Zoé Troupillon. Et d’enchaîner : « On a fait une très bonne saison. L’ambiance était bon enfant. Handballistiquement, cette aventure nous a fait grandir, progresser… ». 

 

De Jargeau à Montargis…

 

Zoé Troupillon, la native d’Orléans, débarque à Montargis en provenance du club de Jargeau. « Là, j’entame ma 3e saison. Je suis contente d’être dans ce club. Les filles sont super sympas… ». C’est grâce à « une copine » que Zoé atterrit au handball. « J’avais 10 ans. J’ai joué quatre ans à Jargeau ». Avant de rejoindre les rangs de l’USM Montargis. D’abord, chez les moins 17. Puis, les moins 18. « J’avais constaté de l’envie, de l’énergie chez elle. Du potentiel, surtout… », avance Laurent Adam, son entraîneur en U17 et U18. 

 

« J’ai eu du stress avant d’arriver en seniors »

 

Zoé Troupillon a, comme plusieurs joueuses des moins 18, été promue en équipe seniors, en Nationale 3. « Je me posais des questions. J’appréhendais ce changement de coach, de l’effectif. Oui, j’étais stressée. Mais bon, tout finalement s’est bien passé… », cède la lycéenne du Durzy (classe terminale). « Je vois qu’elle veut progresser. Zoé (Troupillon) est une joueuse qui s’arrache. Défensivement, elle n’a peur de rien. Elle gagne les duels… », juge Niakalin Sissoko, la coach montargoise (N3). Défendre, voilà « la passion et le plaisir » de Zoé Troupillon sur le terrain. « J’aime jouer à ce poste. Par contre, je dois m’affirmer en attaque. J’hésite souvent. Il faut que j’abandonne cette habitude… », sourit-elle. Réponse de Niakalin Sissoko : « Moi j’estime qu’elle a le potentiel pour assurer en attaque. Elle peut faire mal sur le jeu à 9 mètres… ». 

 

« Le handball ? C’est décisif dans ma vie… »

 

La lucidité de cette jeune handballeuse saute aux yeux. Pour Zoé Troupillon, « le handball est décisif » dans ses choix. « Sans ce sport, ma vie n’aurait pas pris le même tournant… », dit-elle. Et de décrire : « Cette discipline joue sur ma personnalité. C’est grâce au hand que j’arrive à m’affirmer dans la vie ». Confirmation chez Christelle, sa maman, professeure des écoles, à Châteauneuf-sur-Loire. « Elle a déjà loupé des anniversaires pour le hand. Même blessée, elle y va. Ce sport est un équilibre pour elle. Il impacte ses décisions… », soutient-elle. « Je trouve qu’elle est rigoureuse, appliquée. Elle est timide. Je suis tendue quand j’assiste à ses matches. Je viens pour elle et pour toute l’équipe… », ajoute Christelle Troupillon. 3, c’est le nombre de buts que Zoé Troupillon a inscrit en deux matches, en N3. « Je veux m’imposer un peu plus », promet-elle. Un message que Niakalin Sissoko reçoit cinq sur cinq. « Elle est sérieuse, présente à l’entraînement. Zoé est mystérieuse. Elle est calme. Là, elle s’ouvre un peu plus. J’aime. Mais en tout cas, elle a toute ma confiance… », répond Niakalin Sissoko. Voilà, c’est réglé ! 

 

 

 

PUBLICITÉ

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-09-22 à 15.33.20.
Capture d’écran 2020-09-25 à 08.42.57.
Visuel_le_connecté.jpg
VISUEL CODE'N'GO .jpg
Capture d’écran 2020-08-31 à 14.22.45.
Please reload

En savoir plus sur le c onnecté.fr