National 3 : Patrice Colas et l’USM Montargis à la recherche d’un déclic

29/09/2020

Battus par le voisin amillois, samedi soir, sur leur propre terrain (1-2), les joueurs de Patrice Colas ont une nouvelle fois loupé leur sortie. Trois matches (un match en moins), zéro point, dernier au classement (14e), l’USM Montargis (N3) peine en ce début de saison version 2020-2021 (1 but marqué, 5 encaissés). Pourquoi ? Eléments de réponse. 

 

Les difficultés de l’USM Montargis ont démarré dès cet été. Parce que la préparation montargoise a été marquée par une série de matches amicaux annulés, suite à des cas de Covid-19. Patrice Colas s’est retrouvé devant un dilemme. « On a eu effectivement peu de matches de préparation, même si l’on a réussi à trouver un certain équilibre grâce aux oppositions internes… », explique le coach montargois. Les tracas du technicien local ne se sont pas arrêtés là. Pas de match en championnat face à Avoine/Chinon, le 12 septembre (Covid Avoine/Chinon), pas de match en 3e tour de Coupe de France contre le Tours Olympique (Covid-19 chez les Tourangeaux), la situation s’est davantage compliquée. « L’équipe accuse un manque de rythme. Contre Amilly, mes joueurs avaient bien démarré le match (1-0, 8e). On a mis un pressing haut, marqué rapidement. Si on avait doublé voire triplé la marque, on aurait été mieux dans le match. Puis, il n’aurait pas fallu prendre un but avant la mi-temps (1-1, 36e). Quand tu loupes autant d’occasions (plus de six) et tu prends un but derrière, c’est sûr, ça donne un coup au moral. On a été naïfs, tendres… », détaille Patrice Colas. La reprise des entraînements, lundi 28 septembre, s’est déroulée dans un climat classique. « On a bossé normalement. J’ai un groupe qui ne triche pas… », assure l’entraîneur de Montargis.

 

Un manque d’efficacité pesant…

 

Les indices sont éloquents. Le 30 août dernier, l’USM Montargis s’inclinait sur le terrain de la réserve du C’Chartres lors de la 1re journée de National 3 (1-0).  « On a eu deux, trois belles occasions, mais on n’a pas su concrétiser. L’adversaire a marqué sur sa seule opportunité… », décortique Patrice Colas. Une semaine plus tard, Montargis disputait son premier match, à domicile, en recevant le Tours FC, sur le terrain synthétique. Verdict : les Tourangeaux quittaient la Venise du Gâtinais avec les points de la victoire (0-2). Cruel ! Parce que les statistiques parlaient d’elles-mêmes. Les coéquipiers de Sekou Souaré s’étaient procurés…cinq réelles occasions contre trois dont deux buts pour les visiteurs. « Je pense qu’il s’agit d’un manque de confiance. On aurait pu prendre des points sur ces trois matches. On ne l’a pas fait. La situation impose un déclic. Mon équipe est capable de le faire. J’ai confiance en elle… », appuie Patrice Colas. Les Montargois seront appelés ce week-end à négocier un tour de Coupe de France (3e ou 4e tour, décision ce mercredi). Une victoire ferait le plus grand bien au moral. Vraiment ! 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-09-22 à 15.33.20.
Capture d’écran 2020-09-25 à 08.42.57.
Visuel_le_connecté.jpg
VISUEL CODE'N'GO .jpg
Capture d’écran 2020-08-31 à 14.22.45.
Please reload

En savoir plus sur le c onnecté.fr