Nationale 3 : Niakalin Sissoko décortique le succès de Montargis face à la SMOC Saint-Jean-de-Braye

28/09/2020

La SMOC Saint-Jean-de-Braye a quitté, samedi soir, le gymnase du Puiseaux, à Montargis, avec une défaite au bout du compte. Parce que les Montargoises en ont décidé ainsi. Le succès de l’USMM (25-22) ne souffrait d’aucune contestation. Quels enseignements pouvait-on tirer de cette première sortie, en Nationale 3, des jaune et bleu ? Niakalin Sissoko, la coach locale, en parle. 

 

Samedi soir, il faisait un temps d’hiver à l’extérieur du gymnase du Puiseaux. Mais en franchissant l’enceinte montargoise, on y découvrait un tout un autre climat. C’était… chaud sur le terrain. Pendant et après le match. « On s’est fait des frayeurs puis on a réussi à bien s’en sortir… », raconte Niakalin Sissoko. La technicienne de l’USM Montargis dresse son propre bilan et montre son exigence. « L’équipe n’est pas prête. L’essentiel a été fait, mais j’aurai préféré un autre handball. On a été au coude à coude avec l’adversaire… », explique-t-elle. Le mental, voilà le plus gros point de satisfaction de la coach montargoise. « Mes joueuses étaient menées après la pause (12-14)… Mais elles ont montré beaucoup de caractère. Elles ont su inverser la tendance… », appuie Niakalin Sissoko. Et d’ajouter : « Ce n’était que le premier match. Ce n’est pas alarmant. Maintenant, oui, la victoire était au rendez-vous. J’ai des certitudes sur certains secteurs. C’est bien, mais il faut poursuivre le travail. On a tenu la cadence sur le plan physique. Par contre, techniquement et handballistiquement, il y a des axes pour progresser… ». Le groupe montargois se caractérise par sa jeunesse. « J’ai des joueuses de l’année dernière, celles des moins 18 et les nouvelles. Il faudra un peu de temps pour que la mayonnaise prenne… », indique Niakalin Sissoko. L’autre satisfaction de cette soirée : Jade Dunis. En effet, la gardienne montargoise a rendu une copie XXL en réussissant… seize arrêts. Epoustouflant ! 

Un déplacement au Mans, samedi 3 octobre 

 

Les Montargoises enchaînent dès samedi prochain par un déplacement, samedi 3 octobre (21 heures), dans la Sarthe. Où la formation du Mans, large vainqueur sur le terrain de l’AS Dreux (25-33), attendra de pied ferme les coéquipières d’Andréa Desjardins. « Je ne prends aucun match à la légère. Le groupe est déjà tourné vers le prochain. On jouera face à un redoutable adversaire qui disputera son premier match devant son public. C’est à nous de montrer nos armes, de se montrer à la hauteur… », souligne Niakalin Sissoko. Le collectif montargois recevra, ensuite, à deux reprises respectivement l’Escale/US Orléans (11 octobre) et le HBC Mamers (17 octobre). 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-09-22 à 15.33.20.
Capture d’écran 2020-09-25 à 08.42.57.
Visuel_le_connecté.jpg
VISUEL CODE'N'GO .jpg
Capture d’écran 2020-08-31 à 14.22.45.
Please reload

En savoir plus sur le c onnecté.fr