Tajan – Chapat (10 octobre, à Gien) : Le préfet du Loiret prendra prochainement une décision


Le dossier est entre les mains de la préfecture du Loiret, administration qui décidera de la tenue ou pas du gala de boxe, le 10 octobre, à la salle Cuiry, à Gien.

L’information a été confirmée, ce mercredi, par Michel Chagnoux, l’entraîneur du Ring giennois. « Nous avons transmis une demande auprès de la préfecture pour solliciter une autorisation d’organiser ce gala. Nous attendons une réponse pour nous fixer de manière définitive… », explique Michel Chagnoux. Quatre combats professionnels et cinq chez les amateurs sont inscrits au programme de cette réunion. L’opposition qui mettra aux prises Loïc Tajan (Ring mandorais) à Anthony Chapat (USM Montargis) constituera l’attraction de la soirée. Cette confrontation, prévue initialement le 28 mars dernier, au même endroit, a dû être annulée en raison du Covid-19. Ce combat déterminera le nouveau champion de France professionnel en catégories poids coq. « Tout est fin prêt pour que ce combat se déroule…Le service sécurité a même été réservé. La mairie de Gien nous autorise d’utiliser les deux parties de la salle Cuiry (partie spectacle, partie sport)… », conclut Michel Chagnoux. Le club giennois, l’organisateur, doit désormais tendre une oreille du côté de la préfecture qui tranchera dans les jours à venir.