• Lyes Baloul

Courtenay peaufine sa préparation et prépare… l’avenir


L’Avenir de Courtenay s’apprête à lancer sa saison en D3 départementale. Le club curtinien a tracé un objectif pour réaliser une saison « correcte » dans un championnat qui s’annonce indécis.

C’est Stéphane Bouleau qui dirigera, pour la huitième année, le groupe seniors en D3 du district du Loiret. L’homme de 46 ans a défini ses objectifs en concertation avec la direction actuelle présidée par Samy Méjlissi (140 licenciés). « Je repars avec un groupe d’une vingtaine de joueurs…Un mélange de joueurs trentenaires encadrés par quelques anciens », indique Stéphane Bouleau, le coach de l’AV Courtenay. 5, c’est le nombre de joueurs qui ont choisi de quitter le navire curtinien. « Pour des raisons professionnelles et familiales », glisse l’entraineur de Courtenay. Celui-ci pourra, par ailleurs, compter sur les arrivées de Christophe Morel (milieu, Saint-Denis-lès-Sens), Andy Delannoy (milieu, FCVO), Valentin Sallent (défenseur, ESG) et Mathéo Grattepanche (attaquant, J3 Amilly). Pour Stéphane Bouleau, les Curtiniens se sont fixés leur objectif pour l’exercice 2020-2021. « On vise le maintien, avec un classement dans les 5, 6 premiers. Maintenant, si une opportunité de jouer le haut du tableau se présente, on ne la refusera pas… », précise-t-il. La formation de Courtenay a repris les entraînements le 15 août dernier. Deux matches amicaux ont été disputés. Après une défaite face à Joigny (0-1), les Curtiniens se sont rachetés des plus belles manières en écrasant la réserve du FCVO sur le score de 5-1. L’AV Courtenay lancera sa saison en D3 sur le terrain de Saint-Maurice-sur-Aveyron, le 13 septembre. « On a eu moins de galère, l’année dernière, par rapport aux précédentes. On a fini 3e en D3. Cette saison, je me rends compte que je dirige un groupe de copains. Nous avons également un œil sur la formation. Courtenay dispose d’un groupe U17 de bonne qualité. Nous nous devons de préparer l’avenir… », conclut Stéphane Bouleau.

PUBLICITÉ