• Lyes Baloul

Vers un duel Alain Delas – Makam Kinanga, le 8 octobre, pour le poste de président à l’USM Montargis


L’USM Montargis élira son président le 8 octobre prochain lors d’une assemblée générale qui se tiendra probablement dans la tribune du stade Maurice-Béraud. Alain Delas présentera sa liste, au même titre que Makam Kinanga.

Alain Delas, lui qui avait annoncé ne pas vouloir se présenter à sa propre succession au poste de président à l’USM Montargis, est finalement revenu sur sa décision. « J’ai mûrement réfléchi à la question. Je présenterai une liste. Il me semblait plus logique de poursuivre le travail effectué ces des derniers temps. Il y a un projet réel, concret de la direction. Nous avons, tous, travaillé, sans faire de bruit, pour faire évoluer les choses. Nous avons été en contacts permanents avec la municipalité, notamment concernant les travaux du terrain d’honneur qui ont démarré ces derniers jours… Nous avons sollicité des partenaires pour leur expliquer notre feuille de route, redoublé d’efforts pour redynamiser le club. Si je suis élu, ce sera mon cheval de bataille… Mais il faut juste faire confiance à des personnes dynamiques…», explique Alain Delas, le président montargois par intérim depuis octobre 2019. L’homme de 63 ans, arrivé au club en 1986, ne cache pas des ambitions. « S’il faut aller vite, on le fera. Avec davantage de moyens. Mais il est inutile de brûler les étapes. Nous savons, tous, que l’USMM ne dispose pas de gros budget pour évoluer plus haut. Aujourd’hui, oui, j’estime qu’il faut sauter un étage. Mais il faudra d’abord mieux se restructurer. Nous allons améliorer l’état du club-house, booster la buvette, installer la sono pour valoriser l’investissement des forces vives. Je souhaite que les choses démarrent doucement mais sûrement… », appuie-t-il. L’USM Montargis visera-t-elle, à moyen ou long terme, une montée en National 2 ? « On ne fermera pas la porte… », conclut Alain Delas.

Makam Kinanga affiche ses ambitions…

Le feuilleton de l’USM Montargis football a fait couler beaucoup d’encre à l’automne dernier. Parce que lorsque le député Jean-Pierre Door était nommé président du club montargois, le 27 septembre, Makam Kinanga lui emboîtait le pas en organisant une élection, le soir du 4 octobre, dans les locaux de l’USMM, suivie d’une déclaration : « Je suis le nouveau président de l’USM Montargis ». La ligue du Centre s’est rapidement saisie du dossier pour remettre de l’ordre au sein de la maison de l’USMM. Décision : ni Jean-Pierre Door ni Makam Kinanga étaient statutairement légitimes pour conduire le navire. Désormais, les choses ont évolué… « Je suis là. Rien ne va m’arrêter. Je présenterai bien évidemment une liste. Nous allons mener une liste qui soit capable de réellement faire bouger les choses. Aujourd’hui, certaines personnes du club sont là par défaut. Ils privilégient leurs propres intérêts. Moi, je souhaite que ces pratiques cessent… », concède Makam Kinanga. Et de préciser : « Je me suis volontairement écarté ces dernières semaines pour laisser travailler l’équipe en place. Pour que la direction ne nous accuse pas de perturbateurs. Nous avons travaillé dans la sérénité… ». Makam Kinanga assure avoir des garanties financières pour mener son projet à bon port. « En effet, j’ai discuté avec des partenaires, des personnes capables et prêtes à nous accompagner. Nous allons travailler à long terme, tout en privilégiant le produit local. Nous avons tracé une feuille de route sur cinq ans et qui prévoit une montée en National. Je vise à restructurer le club en lui offrant une large visibilité locale et régionale. La restructuration de l’école de football sera un objectif déterminant. Montargis, c’est ma ville. Je veux redorer l’image de son club… », conclut l’homme de 30 ans.

PUBLICITÉ