National 3 : Amilly concède le nul face à Déols et peut nourrir des regrets (3-3)

29/08/2020

Les Amillois démarrent la saison en National 3 par un match nul concédé ce samedi, à domicile, face à Déols (3-3). Avec à la clé quelques regrets… 

 

Guillaume Coquelin ne pouvait pas cacher sa colère au coup de sifflet final. Le coach amillois était contraint de quitter son banc, à la 61e minute, pour finir la partie à l’extérieur du terrain, suite à une expulsion provoquée par la contestation d’une main non sifflée par Anthony Junges, l’arbitre de la rencontre. « Je ne comprends pas. On aurait pu bénéficier de deux penaltys. C’était flagrant… », peste le technicien des J3 Amilly. Sa frustration a également été provoquée par l’attitude de son équipe. « Je suis énervé. On a offert trois buts à l’adversaire suite à trois erreurs. C’est inadmissible… ». Bref, Amilly s’est procuré… treize occasions sur ce match. Le FC Déols, emmené par Sébastien Roudet, l’ancien joueur professionnelle, a réussi à marquer sur les trois réelles opportunités qu’il s’est offerts. « La plupart de mes joueurs découvrent ce niveau de la compétition. On a eu des largesses défensives qui nous ont coûté chères… », a réagi Alexandre Ballereau, le coach de Déols. 

 

Quatre buts en 1re mi-temps…

 

Les Amillois démarraient parfaitement ce match en trouvant la faille dès la 3e minute grâce à Rodney Mazikou, auteur d’une belle frappe (1-0). Les visiteurs, peu séduisants, parvenaient tout de même à refaire leur retard en égalisant grâce à une penalty concédé par Junior Ngaze, le latéral gauche local (1-1). Amilly poussait et parvenait à convertir sa domination lorsque Jean-Chris Reindorf reprenait rageusement au deuxième poteau le corner superbement frappé par Amine Ennadi (2-1, 28e). Mais Amilly peinait à conserver son avantage puisque Boudaoud, suite à un coup franc tiré par Vincent Bernardet, l’autre ancien joueur professionnel, battait d’une tête Gaëtan Tavernier, le gardien amillois (2-2, 40e). Une minute plus tard, Said Khaies manquait l’immanquable… Mi-temps : 2-2. Au retour des vestiaires, le jeu s’équilibrait mais ce sont les visiteurs qui montraient la voie en prenant l’avantage sur un penalty concédé par Gaëtan Tavernier (2-3, 52e). Abou Thiam ratait le coche devant le gardien adverse (58e). 61e minute : le ballon percutait la main d’un défenseur de Déols, l’arbitre de la rencontre restait de marbre. Quatre minutes plus tard, Rodney Mazikou redonnait le sourire aux Amillois en égalisant sur une belle frappe des 18 mètres (3-3, 65e). La suite : une occasion en or pour les locaux, mais Abdessamad Khalil manquait le cadre, reprenant l’excellent centre de Said Khaies (85e). Score final : 3-3. Rageant ! 

 

La composition des J3 Amilly

Tavernier – Lah – Ngaze – Reindorf – Normand – Ennadi – Thiam – Ait-Bahadou (Azevedo, 81e) – Karamoko (Khalil, 57e) – Khaies – Mazikou (Sidibé, 89e) 

 

La fiche : 

Amilly – Déols : 3-3.

Mi-temps : 2-2. 

 

Affluence : Bonne. 

 

Arbitre : Junges.

 

Buts.

Pour Amilly : Mazikou (3e, 65e),

Reindorf (29e), 

Pour Déols : Bernardet (14e, sp), Boudaoud (40e), Azarkane (52e, sp) 

 

Avertissements.

À Déols : Ricard (30e), Perrichon (42e), Michaud (84e), Sinacer (86e) 

Expulsion.

À Amilly : Coquelin (61e). 

 

 

 

 

PUBLICITÉ

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

En savoir plus sur le c onnecté.fr