La troupe de l’Escabeau vous propose "un été si particulier" jusqu'au dimanche 5 septembre et vivez une "représentation particulière". À ne pas manquer !

27/08/2020

 

C'est bien a "un été particulier" que nous convient les comédiens du théâtre de l'Escabeau à Briare jusqu'au 30 août, et les représentations auxquelles vous pourrez assister sont tout autant "particulières" car adaptées et pensées pour respecter en tous points les règles sanitaires. Un pari réussi, tant pour l'organisation que pour la qualité théâtrale. L'Escabeau est une des rares compagnies à avoir pu maintenir son spectacle de fin d'été, n'hésitez pas à venir les soutenir ! On vous explique comment ça se passe...

 

D'abord le spectacle : Elisa Chicaud, metteuse en scène, explique la trame de cet "été particulier", un spectacle en trois parties distinctes que verront les spectateurs en changeant de lieux. « Nous sommes partis sur une thématique années 50 pour trouver une unité et une atmosphère particulière qui soit commune, et nous avons décidé de concevoir un « spectacle-tournant sur trois lieux » en adaptant librement deux nouvelles de Maupassant, La partie de campagne et Le rosier de Madame Husson. Ces deux spectacles se jouent dans deux lieux, la grange et la grande salle. Le 3ème spectacle, qui se jouent dans la petite salle entraînent  les spectateurs dans à une émission de radio un peu spéciale, avec une chanteuse (Astrid Fournier-Laroque) qui interprète des tubes très fifties..."

 

Pour les spectateurs qui arrivent au théâtre de l'Escabeau, une petite surprise. On va leur remettre une pastille soit de couleur rouge, bleu ou jaune. Désormais ils appartiennent à un groupe de spectateurs défini par une couleur et ils ont un guide qui va les accompagner toute la soirée d'un lieu à l'autre pour assister aux trois partis du spectacle. Vous l'aurez compris, chaque groupe va donc voir les trois parties du spectacle dans un ordre différent. Ce qui veut dire aussi que sur chaque lieux les comédiens vont interpréter leur spectacle trois fois de suite, pour chaque groupe. Une petite performance...

 

Pourquoi ce dispositif ?

 

Tout simplement pour avoir une capacité de jauge à 150 spectateurs, tout en ayant les possibilités d'appliquer les règles sanitaires, particulièrement la distanciation physique. Chaque lieu à donc la possibilité d'accueillir un groupe de 40 personnes sans problème, alors qu'il aurait été impossible d'accueillir 120 personnes dans une seule salle pour un spectacle. C'est donc aux groupes de spectateurs de "tourner" d'un lieu à l'autre. C'est malin, et pour les spectateurs c'est une expérience nouvelle qui ne manque pas de charme.

Vendredi 21 août, pour cette première représentation devant spectateurs masqués, j'ai donc rencontré Anne Marie, la guide des spectateurs "équipe rouge", et je l'ai suivi comme tout spectateur "rouge". A L'entrée, sur une affichette, les spectateurs peuvent constater que tout est organisé dans les moindre détails : chaque jour tous les lieux sont désinfectés et sur le planning de service on peut y découvrir tous les noms des comédiens et techniciens de l'Escabeau. Ils jouent le soir et nettoient le jour !

C'est parti pour l'équipe rouge guidée par Anne-Marie. Après le rappel des consignes et du dispositif, l'équipe rouge part direction la petite salle.

 À l'entrée les tickets sont jetés dans un panier par les spectateurs, pour éviter tout contact.

L'équipe rouge vient de s'installer dans la petite salle avec les règles de distanciation de rigueur entre chaque groupe de spectateurs.

L'équipe rouge va voir comme première partie de cet "été particulier" une création originale qui nous fait plonger dans les années 50 avec délice : sur la scène le décor d'une émission de radio. Maurice et Suzie, les deux animateurs de "Paris inter" accueillent une grande chanteuse américaine. Mais décidément tout ne se passe pas comme prévu... pour le plus grand plaisir des spectateurs...

30 minutes plus tard cette première partie est terminée et l'équipe rouge se déplace vers la grange où vient de se terminer une autre partie du spectacle, et où les spectateurs de l'équipe jaune est en train de quitter les lieux. Règle de base les équipes de spectateurs ne se croisent jamais. Ce qui implique une organisation parfaite car chaque spectacle, dans chaque lieu, doit commencer et finir en même temps. Les comédiens, dans chaque lieu, n'ont que 5 minutes de battement entre chaque groupe, et ils doivent tenir le rythme !

Arrivé dans la grange le groupe "rouge" assiste à "La partie de campagne". Le lieu s'y prête très bien, permettant aux comédiens de jouer à la fois et à l'intérieur et même d'y faire du tandem !

30 minutes plus tard le groupe rouge repart vers le troisième lieu, la grande salle, pour la dernière partie du spectacle.

La grande salle est la salle habituelle où ont lieu les représentations de l'Escabeau pour leur spectacle de fin d'été, permettant d'accueillir 150 spectateurs. Le groupe rouge peut prendre ses aises.

C'est donc avec "Le rosier de Madame Husson" que les spectateurs de l'équipe rouge vont finir cet "été particulier" proposé par le théâtre de l'Escabeau. Pour leur plus grand plaisir ! Reste à confronter notre ressenti avec les spectateurs des autres groupes, les bleus et les jaunes, qui ont vu chaque partie du spectacle dans un autre ordre. Cet "été particulier" l'est vraiment beaucoup !

 

CONTACT ET RÉSERVATION :

Du vendredi 21 au dimanche 30 août (relâche jeudi 27 août) et vendredi 4, samedi 5 et dimanche 6 septembre. À 20H30, dimanche à 16H. Résa : 02 38 37 01 15 et mail : contact@theatre-escabeau.com

 


PUBLICITÉ

 

 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-08-21 à 10.23.31.
FLP 45.jpg
Capture d’écran 2020-09-14 à 11.36.55.

PRÈS DE CHEZ VOUS EN PAYS GIENNOIS ET PORTES DE SOLOGNE

Please reload

En savoir plus sur lec onnecté.fr