L'épidémie de coronavirus en progression dans le Loiret

16/08/2020

Le Loiret est le département le plus touché par l'épidémie en Région Centre - Val de Loire et sa progression ces deux dernières semaines, mesurée notamment par le taux d'incidence, a conduit les autorités préfectorales à prendre un arrêté vendredi 14 août pour imposer le port du masque dans certaines rues d'Orléans, mais également à Montargis.

 

Dans les considérations motivant l'arrêté trois informations méritent d'être relevées :

-dégradation de la situation épidémique dans le département du Loiret depuis plusieurs semaines et caractère actif de la propagation du virus;

-augmentation du nombre de tests positifs de 70% au cours des deux dernières semaines et un taux d'incidence qui a passé le seuil de vigilance;

-le taux de positivité des tests réalisés ces dernières semaines est de 3% contre 0,86% à la mi-juillet.

 

Dans l'arrêté il est précisé que tous ces éléments "caractérisent une vulnérabilité actuellement croissante du département du Loiret, le virus circulant avec une dynamique inédite depuis le début du déconfinement".

 

UN CLUSTER À ORLÉANS LA SOURCE

 

Les chiffres qui indiquent une progression de l'épidémie dans les derniers jours peuvent s'expliquer par la découverte d'un cluster à Orléans La Source. Dans un communiqué publié le 14 août l'Agence régionale de santé indique que "des rassemblements familiaux et amicaux dans le quartier de La Source à Orléans sont à l’origine de l’apparition d’un cluster, actuellement en cours d’investigation par les services de l’ARS Centre-Val de Loire. A ce jour, près d’une centaine de personnes sont concernées et positives au Covid-19." Des opérations de dépistage se déroulent actuellement. Ces opérations visent à renforcer la connaissance du niveau de circulation du virus sur le département. Elles permettront, en cas de découverte d’un résultat positif, de déclencher la recherche d’éventuelles personnes contacts, de les alerter afin de mieux les protéger et ainsi casser les chaînes de transmission du virus.

 

POUR COMPRENDRE L'ÉVOLUTION DE L'ÉPIDÉMIE DANS LE LOIRET

 

LE TAUX D'INCIDENCE C'EST QUOI ?

Le taux d’incidence indique le nombre de personnes testées positives pour 100 000 habitants. Le seuil de vigilance est atteint à partir de 10 / 100 000 habitants et le seuil d’alerte à partir de 50 / 100 000 habitants.

Le taux d’incidence représente donc le nombre de nouveaux cas de COVID-19 diagnostiqués par une PCR SARS-CoV-2 survenus sur les 7 derniers jours dont les données sont consolidées (J-9 à J-3), rapportés au nombre d’habitants de chaque département.

 

AU 13 AOÛT, TAUX D’INCIDENCE RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE : 16,2

Ce taux régional est à analyser avec prudence car les 6 départements qui composent la Région Centre - Val de Loire sont dans des situations très différentes concernant l'évolution de l'épidémie. 

LOIRET : 32,5

EURE ET LOIRE : 16,1

INDRE ET LOIRE : 10,6

LOIR-ET-CHER : 10,1

INDRE : 5,5

CHER : 4,7

 

LA CHRONOLOGIE DE L'ÉPIDÉMIE DANS LE LOIRET DEPUIS LE DÉCONFINEMENT

 

19 MAI : TAUX D'INCIDENCE 22,4

Juste après le déconfinement le taux d’incidence calculé entre le 13 et le 19 mai est encore élevé mais il va rapidement chuter.

 

4 JUIN : TAUX D'INCIDENCE 6,4

Le taux d’incidence calculé entre le 29 mai et le 4 juin passe sous la barre du seuil de vigilance. Il va y rester pendant 54 jours.

 

15 JUILLET : TAUX D'INCIDENCE 1,3

Le taux d’incidence calculé entre le 9 et le 15 juillet est le plus faible de la période où il est resté en dessous du seuil de vigilance.

 

28 JUILLET : TAUX D'INCIDENCE 10,1

Le taux d’incidence  repasse le seuil de vigilance, 13 jours seulement après avoir atteint son niveau le plus bas.

 

 

5 AOÛT : TAUX D'INCIDENCE 11,9

Pendant une semaine le taux d'incidence reste stable, juste au dessus du seuil de vigilance.

 

13 AOÛT : TAUX D'INCIDENCE 32,5

En une semaine le taux d’incidence a bondi et augmente rapidement. Il dépasse très largement le taux d'incidence mesuré juste après le déconfinement trois mois plus tôt. Cette nette augmentation constatée est en partie liée aux campagnes de dépistage menées après la découverte d'un cluster à Orléans La Source où une centaine de personnes ont été détectées positives.

 

LES CHIFFRES AU NIVEAU NATIONAL (communiqués le 13 août)

  • En France métropolitaine

    • Forte progression de l’incidence (+42%) et du taux de positivité (+41%)

    • Augmentation de l’incidence dans toutes les classes d’âge, particulièrement marquée chez les 25-35 ans

    • Nombre de personnes hospitalisées en augmentation depuis 3 semaines notamment chez les moins de 40 ans

    • 33 départements avec un taux d’incidence > 10/100 000 habitants en S32

    • 19 départements classés en niveau de vulnérabilité modéré

    • Forte progression des indicateurs en Ile-de-France et Provence-Alpes Côte d’Azur

    • Progression du nombre de nouveaux clusters

    • Large circulation du virus en dehors des clusters identifiés

  • En Guyane et à Mayotte : épidémie en régression mais toujours à un niveau de vulnérabilité élevé

Sources : GÉODES / SANTÉ PUBLIQUE FRANCE

 

 

PUBLICITÉ

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-09-22 à 15.33.20.
Capture d’écran 2020-09-25 à 08.42.57.
Visuel_le_connecté.jpg
VISUEL CODE'N'GO .jpg
Capture d’écran 2020-08-31 à 14.22.45.
Please reload

En savoir plus sur le c onnecté.fr