L’AS Gien trace sa feuille de route vers un avenir meilleur…

29/06/2020

Le club de football de Gien est en train de travailler d’arrache-pied en perspective de la saison 2020-2021. Les seniors qui évoluent en D3 départementale caressent le rêve d’atteindre l’étage supérieur. Une feuille de route a été tracée par la direction en vue d’un exercice qui s’annonce à la fois prometteur et excitant. 

 

Farès Bouaza en est convaincu. « Notre politique repose sur le long terme. Nous avons repris le club en 2017. Les choses ont évolué et on poursuivra notre progression pour atteindre nos objectifs… », explique le vice-président de l’AS Gien. En d’autres termes, le club giennois veut faire valoir ses arguments pour redorer son blason. « Nous avions repris un club vivant une situation très compliquée. Ce n’est plus le cas, à présent. Le nombre de licenciés est en augmentation (250). On a restructuré l’école de football. Les éducateurs font le job. Les partenaires nous font confiance. Le club a réussi à sortir les jeunes des quartiers. Maintenant, tout n’est pas acquis. Notre mission s’installe dans la durée. Nous avons une entière confiance en nos dirigeants, bénévoles et autres. Je suis optimiste… », ajoute Farès Bouaza. Celui-ci est le bras droit de Peguy Luyindula, le président de l’AS Gien, nommé récemment directeur sportif du DFCO Dijon, le club professionnel. « Peguy connait les dossiers de l’AS Gien. Il y travaille en permanence. Je suis en contact très régulier avec lui. Il veut que le club retrouve son image d’antan… », appuie le vice-président giennois. Et de préciser : « Nous disposons d’une quinzaine d’éducateurs dont trois qui arriveront prochainement. Ce n’était pas le cas avant notre arrivée. Ces éducateurs sont formés au club. Nous consacrons une grande partie de notre budget au profit de la formation de nos éducateurs… ».

 

La montée rien que la montée en D2 départementale

 

La stratégie de la direction de l’AS Gien est claire. « Nous allons redoubler d’efforts pour revoir le club au niveau supérieur… », annonce Hassane Achakour, l’entraîneur de l’équipe première giennoise. Lequel regrette la fin prématurée de l’exercice 2010-2020, suite à la crise sanitaire liée au Covid-19. « Nous avons fini à la 5e place, à 6 points du 2e. On avait la possibilité de progresser au classement et d’accéder en D2. Cela ne s’est pas fait. C’est dommage ! », dit le coach de 48 ans, de retour au bercail depuis 3 ans. « On prépare l’avenir. Les résultats arrivent. Il existe des signaux positifs. On a concédé peu de cartons, l’année dernière. C’est un indice révélateur sur l’état d’esprit de nos joueurs. L’ambiance est bonne… ». Hassane Achour, en collaboration avec Maki Luyindula (en photo avec Achakour), le responsable des jeunes, vient de s’attacher les services de trois nouveaux joueurs. Il s’agit de Steve Achaempong (attaquant, Poilly/Autry, en photo), Mickaël Mathieu (attaquant, Réal de Tartane) et Isa Kaya, de retour à la maison après une expérience en Turquie. À l’AS Gien, la route est désormais tracée…

 

PUBLICITÉ

 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

Capture d’écran 2019-05-20 à 01.28.45.jp
Please reload

PRÈS DE CHEZ VOUS EN PAYS GIENNOIS ET PORTES DE SOLOGNE

Please reload

En savoir plus sur lec onnecté.fr