• Lyes Baloul

Dylan Cardoso, l’Amillois du Toulouse FC, un espoir à entretenir…


Dylan Cardoso (1,72 m, 55 kg), ce pur produit des J3 Amilly, évolue sous les couleurs de la réserve du Toulouse FC, club avec lequel est lié jusqu’à fin juin. Le jeune joueur de 20 ans n’écarte pas la possibilité d’un transfert. « Mon projet sera de retrouver du temps de jeu… », glisse ce meneur de jeu. Portrait.

Du côté du terrain synthétique du stade Maurice-Béraud, à Montargis, Dylan Cardoso s’amuse comme au bon vieux temps. « Je suis revenu dans la région depuis le confinement. C’est bon de retrouver les parents et les amis… ». Les potes, c’est avec eux que le meneur de jeu toulousain a choisi de retrouver le football. « Pour maintenir la forme, passer un moment agréable… », sourit-il. « J’avoue que je ne sors pas beaucoup. Je prends mes précautions pour me protéger et protéger mes proches. Le football, c’est bien. Mais la santé passe avant tout… ». L’histoire avec le football, c’est à l’âge de 7 ans que tout a commencé pour le jeune gâtinais. À Amilly, précisément. Une progression fulgurante qui ne laissait guère indifférents plusieurs clubs professionnels. Mais c’est à l’US Orléans que Dylan allait atterrir. « J’y suis resté deux saisons, de U14 à U16… », se souvient-il.

Du pôle espoir de Châteauroux au Toulouse FC…

Le talent de Dylan Cardoso se confirmait au fil des semaines. Il finissait par intégrer le pôle espoir de Châteauroux. « Je faisais une semaine au pôle et je jouais les week-ends avec Orléans », raconte-t-il. Mais la carrière du môme prenait de l’ampleur lorsque le Toulouse FC, le club professionnel, venait de s’attacher ses services. Où il a intégré le centre de formation depuis cinq ans. « J’ai joué en U17 puis U19 nationaux ». Sa progression l’expédiait en équipe seniors réserve, en National 3. Dylan Cardoso restera-t-il Toulousain, la saison prochaine ? « Je suis encore sous contrat jusqu’à fin juin. Je ne peux pas m’avancer sur mon avenir. Après, je souhaite retrouver du temps de jeu. J’aimerais bien me relancer. Je sais de quoi je suis capable et suis ouvert à toute proposition… ». Le meneur du jeu de 20 ans du TFC n’exclut pas de s’engager dans un club amateur. « Pourquoi pas, il faut voir. Si je devais aller plus bas, j’irais jusqu’en N1 voire N2. Mais pour l’instant, je profite de mes parents qui m’ont toujours soutenu. Ils ont toujours été là pour moi. Pour moi, ça n’a pas de prix… », conclut Dylan Cardoso.

Tél : 06 66 94 21 42