• leConnecté.fr

Pour soutenir le tourisme local, branle-bas de combat au département !


Ça n’a échappé à personne. Dès le début de la crise tout le monde a compris que les premiers grands perdants ce seraient toutes les entreprises du secteur du tourisme, la plupart réalisant une grande partie de leur chiffre d’affaires entre mars et juin. Pour faire face, afin d’aider chacun à relancer son activité, Tourisme Loiret et le Département du Loiret ont annoncé le 28 avril un plan d’actions concrètes à mettre en œuvre immédiatement : suppression de frais divers, achat massif de « box séjour » pour les soignants et les collégiens, qui inclut des entrées de sites, des nuitées et des repas financés par le Département, actions de communication, accompagnement pour la sécurité sanitaire dans les sites recevant du public, etc. En tout une enveloppe de 3Md’€ consacrés à la relance économique du tourisme loirétain. Ce plan s’ajoute au 547 000 € initialement prévus par Tourisme Loiret.

Préparé en collaboration avec les présidents et responsables départementaux des réseaux partenaires tels que l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH), les Gîtes de France, les sites touristiques privés, les Logis, et la Fédération nationale de l’Hôtellerie de plein air, ce plan se décline autour de 4 axes principaux.

Alléger les charges des acteurs privés du tourisme

Différentes mesures ont été prises, comme par exemple la prise en charge des coûts de labellisations et des démarches de qualité pour l’année 2020 (concerne notamment le label « Accueil Vélo »)

Accompagner les professionnels du tourisme par des financements concernant la formation et la communication

Différents dispositifs sont mis en place : le financement de formations personnalisées afin de permettre aux professionnels de s’adapter et répondre aux nouveaux enjeux touristiques de l’après-crise, mise en place d’aides forfaitaires pour la réalisation de campagnes de communication, prise en charge, par Tourisme Loiret, des coûts liés à la création de dispositifs digitaux des prestataires.

Soutenir la reprise de l’activité

C’est bien évidemment le gros morceau ! Et c’est ce qui devrait permettre de se « refaire un peu de trésorerie » pour les professionnels. D’abord en lançant une opération de valorisation des initiatives visant à inciter le grand public à opter pour des préventes solidaires « acheter immédiatement et consommer plus tard ». Ensuite le département va acheter massivement des entrées de sites de visite (Châteaux, Parcs et Jardins, Musées, ...), des balades en bateaux, des nuitées dans les hébergements et des repas dans les restaurants à destination des soignants et des personnels médico-social très exposés lors de la crise sanitaire ainsi que différents autres publics (collégiens, résident dans les EHPAD, …). Autre mesure, le soutien au travaux de restauration des monuments historiques privés recevant public. Enfin, la mise disposition des consommables ou de moyens opérationnels visant à garantir la sécurité sanitaire dans les sites de visite du département. Car c’est un surcout certain pour les professionnels.

Renforcer l’attractivité du Loiret par des actions de communication

Une opération séduction en proposant une campagne de communication départementale visant à valoriser le potentiel touristique de tous les territoires du Loiret en direction des clientèles franciliennes et des autres départements limitrophes. Cette campagne sera lancée au plus proche de l’annonce de la réouverture au public des établissements et sites touristiques. Elle sera activée pour booster le début de la saison estivale, l’arrière-saison, l’automne et le premier semestre 2021.

Par mail : jeanpaulbillault@leconnecte.fr

Tél : 06 66 94 21 42