National 3 : Fathi Boudouh, le spécialiste amillois de la… contre-attaque !

26/05/2020

C’est l’une des révélations amilloises de la saison 2019-2020, en Régional 1. Fathi Boudouh a, d’ailleurs, décidé de prolonger son aventure du côté du stade Georges-Clériceau, fief des J3. Où le jeune attaquant de 21 ans a réussi à imposer sa propre spécialité : la contre-attaque.  

 

C’est à l’âge de 6 ans que tout a commencé. Du côté de Gien, sa ville de naissance. La suite, Fathi Boudouh la décrit comme « une vie de footballeur amateur normal… ». Une progression fulgurante qui lui a facilité sa trajectoire. Débarquement aux J3 Amilly en U13, club qu’il quitte en fin d’année U14. C’est à Fleury que le môme allait trouver refuge. Puis, il tape à la porte du voisin saranais. Où il fréquentait les catégories jeunes… Avant une simple et logique promotion chez les seniors de… Yann Lachuer, en division d’honneur. Fathi Boudouh décida, ensuite, de s’exiler, loin des siens, du côté de Montélimar. Le Loiret lui manquait… « J’ai fini par revenir dans le coin… ». Il retouvre un endroit fétiche : le stade Georges-Clériceau. « Je suis revenu au club depuis deux ans. Je me plais, ici… ». Tel un poisson dans l’eau. « Oui, l’ambiance est conviviale, l’état d’esprit des joueurs et dirigeants me convient. On forme une équipe de potes », sourit l’ailier droit. 

 

Rapidité, intelligence, force de frappe…

 

Fathi Boudouh s’est fait une spécialité. « J’aime contre attaquer. C’est un système qui me réussit… », appuie-t-il. Amilly a également pu compter sur son attaquant pour faire trembler les filets adverses. Une dizaine de buts, toutes compétitions confondues. « Je suis satisfait de ma saison. On a fait un beau parcours en championnat et vécu une belle aventure en Coupe de France… ». Amilly évoluera en National 3, la saison prochaine. « J’estime que l’on aura notre mot à dire. On a une belle équipe ». Le jeu de Fathi Boudouh repose sur trois axes : rapidité, intelligence et force de frappe. « J’aime jouer sur le côté, mais je pourrais également dépanner en 10… », précise-t-il. Le jeune homme amillois le dit avec beaucoup de modestie. « Oui, je cours vite. J’en profite pour porter le danger sur l’adversaire ». Son joueur modèle : « Neymar ». Parce que Fathi Boudouh « s’amuse » en driblant. « Il est très habile avec le ballon. Il a un jeu simple et efficace… », déclare Ait-Bahadou, le capitaine des J3. 

 

Courtisé par plusieurs formations…

 

Fathi Boudouh ne le cache pas. « Oui, j’ai reçu des propositions. Mais j’ai décidé de rester à Amilly… ». Guillaume Coquelin ne montre aucune hésitation : il misera sur son attaquant lors de l’exercice à venir, en N3. Bref, Fathi Boudouh, fan de l’Olympique de Marseille et de Manchester United (Angleterre), promet de faire parler son talent. À la vitesse grand V…

Contact : Jean-Paul Billault au 06 66 94 21 42

Par mail : jeanpaulbillault@leconnecte.fr 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-09-22 à 15.33.20.
Capture d’écran 2020-09-25 à 08.42.57.
FLP 45.jpg
Capture d’écran 2020-09-14 à 11.36.55.
Please reload

En savoir plus sur lec onnecté.fr