Guidon Châlettois : Séparation à l’amiable avec le directeur sportif Paul Guichard !

20/05/2020

Paul Guichard n’est plus au Guidon Châlettois. Le directeur sportif de 30 ans a décidé de quitter le Gâtinais et de retrouver Saint-Amand-Montrond, son club de cœur. 

 

« En effet, même si ma décision n’était pas évidente à prendre, mais après réflexion, j’ai opté pour un nouveau projet. Ma séparation avec les responsables du Guidon Châlettois s’est déroulée de manière amicale et cordiale. La direction s’est montrée compréhensive, à l’écoute de mon souhait. Je tiens à remercier tout le club pour toutes ces bonnes années… ». C’est la déclaration de Paul Guichard, lui qui prendra désormais la responsabilité d’entraîner la formation de Saint-Amand-Montrond, dans le Cher. « C’était ma volonté de retrouver mes sources… », précise celui qui aura vécu quatre ans sous les couleurs du Guidon Châlettois.  

 

Le Guidon a trouvé un successeur…

 

Après la décision de Paul Guichard, la direction du Guidon Châlettois s’est immédiatement activée pour trouver un successeur au poste de directeur sportif. Et c’est désormais fait ! « Oui, je confirme que l’on a trouvé un accord avec un nouveau directeur sportif… », annonce Patrick Foucher, le président châlettois. Lequel préfère attendre d’abord la signature, prévue début septembre, avant de dévoiler l’identité de son nouveau directeur sportif. 

 

La crise sanitaire, la situation sportive et financière…

 

« Tous les sports sont pratiquement finis. Notre saison vient de commencer…», explique Stéphane Foucher. L’actuel directeur sportif du club châlettois évoque une saison inédite. « On est reparti sur un cycle de deux mois et demi de préparation. Comme si l’on était en période hivernale. On observera donc deux préparations en une saison… ». Qu’en est-il de l’état d’esprit actuel des coureurs engagés en DN1, le plus haut niveau amateur de France ? « Nos coureurs sont à l’arrêt. C’est une situation peu évidente pour eux. Ce sont des compétiteurs. Le club est en relation permanente avec eux… », déclare Stéphane Foucher. Le calendrier de la fédération française de cyclisme prévoit une reprise en août. Quatre épreuves sont programmées en coupe de France pour septembre et octobre. « L’objectif est de terminer en milieu de tableau en Coupe de France et de performer sur des courses… », soutient-t-il. Sur un autre registre, la crise sanitaire n’épargnera sans doute pas la trésorerie du Guidon. « Nous avons dû annuler des épreuves… », appuie Patrick Foucher. Le Grand Prix de Châlette est à présent prévu pour le mois d’août. « On fera tout pour le maintenir… », clame le patron châlettois. La grande épreuve au vélodrome de Montargis prévue initialement le 28 août se disputera finalement mi-septembre. Enfin, les minimes et juniors du Guidon Châlettois reprendront, cette semaine, les entraînements au vélodrome (par des petits groupes) et l’école de vélo prendra la route de la forêt, la semaine prochaine. « Tout en respectant les mesures barrières imposées par l’état… », précise Stéphane Foucher. Par ailleurs, aucune reprise collective sur la route n’est calée, puisque la distance de 10 mètres entre les coureurs semble difficilement applicable…

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-09-22 à 15.33.20.
Capture d’écran 2020-09-25 à 08.42.57.
FLP 45.jpg
Capture d’écran 2020-09-14 à 11.36.55.
Please reload

En savoir plus sur le c onnecté.fr