La Jam session de Châtillon-Coligny continue sur internet

30/03/2020

Ils devaient se retrouver vendredi 27 mars pour une nouvelle jam session. Confinement oblige, ces musiciens n'ont pas pu se retrouver mais ils ont décidé de cultiver ensemble, à distance et par internet, l'esprit "Jam Session de Châtillon-Coligny". Rencontre avec ces musiciens qui attendent de se retrouver pour une spéciale jam-session post-confinement.

Voir sur Youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=IXCT_ne_Xd4&feature=youtu.be&fbclid=IwAR1xu3JEBEEm13akIdzXxXyRnjGTMXXwKs2-SoZjVROLaxuTGvKc8eBKlOM

 

Si vous avez l’envie de passer un bon moment de détente, si vous aimez la musique pop rock et les standards qui vous donnent envie de danser, et si en plus vous avez envie de monter sur scène, la jam session sera faite pour vous après le confinement !

Ce sera la 3ème jam session d’une toute nouvelle association : Jam Châtillon-Coligny. Rémy Gillet en est le président. Guitariste, il a l’habitude de taper le boeuf avec ses amis musiciens. Mais il y a quelques mois, avec d’autres musicos, il a décidé de passer à la vitesse supérieure. Désormais, une fois par mois, la scène de la salle des fêtes est à eux. Au préalable les musiciens qui vont venir improviser et jouer ensemble reçoivent une liste de morceaux qui vont être interprétés dans la soirée. « On voulait se retrouver d’une manière un peu plus organisée, pour que ce soit sympa et qu’on puisse prendre du plaisir tous ensemble », explique Rémy Gillet. « Certains font quelques concerts, montent sur scène, mais pour la plupart d’entre nous ça n’arrive jamais. Alors avec la jam session c'est l’occasion, et on s’éclate bien. Les musiciens arrivent d’un peu partout. Ils se passent le tuyau, et c’est comme ça qu’on se retrouve le vendredi-soir à jouer avec parfois des presque inconnus, mais comme on partage tous la même passion, la musique et le son, on se comprend très vite. »

Cassandre (chant) : « Ce qui me plaît  en tant que musicienne, c’est le partage de la musique. On peut jouer différemment, en sortant des lignes musicales et laisser une part d'improvisation. 

En tant qu'organisatrice j'aime que les gens posent leurs soucis pour quelques heures . Le but, c’est que certains musiciens qui jouent tout seul dans leur salon aient la possibilité de passer un court instant dans la lumière de la scène. »

Pascal Cormier (piano) : « J'habite Nogent. J'ai 59 ans, et je viens à la Jam, d'une part pour supporter toute manifestation culturelle, et d’autre part pour avoir l'unique occasion de faire de la scène. C'est assez récent pour moi car je reste plutôt chez moi, occupé à composer. À la Jam je retrouve de ce fait nombre de musiciens de tous horizons qui m'apportent beaucoup. »

Dominique Cadoret (saxo) : « j’ai 60ans et j’habite Montargis. Faire le bœuf, c’est partager et échanger ses sentiments avec le public et les autres musiciens par la musique. Passé le trac du début, cela me procure bonheur et joie de vivre, depuis l’âge de 18 ans. J’ai toujours un harmonica sur moi, et je considère que la musique est un sacré « laissez-passer ».

Rendez-vous post-confinement, et en attendant, sur internet :

Facebook : Jam Châtillon Coligny

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-08-21 à 10.23.31.
FLP 45.jpg
Capture d’écran 2020-09-14 à 11.36.55.

PRÈS DE CHEZ VOUS EN PAYS GIENNOIS ET PORTES DE SOLOGNE

Please reload

En savoir plus sur lec onnecté.fr