Nationale 3 : les Montargoises chutent face à l’Escale Orléans (24-26)

07/03/2020

Les Montargoises ont chuté, ce samedi soir, en championnat de Nationale 3, dans leur antre du gymnase du Puiseaux, face à la très joueuse formation de l’Escale Orléans. Score final : 24-26. À oublier. Vite ! 

 

Devant son public complètement déchaîné, l’USM Montargis n’a finalement pas su finir en beauté, au cours d’un match qui aura incontestablement tenu toutes ses promesses. Lors de la première période qui s’est terminée sur le score de 15-13, les partenaires de la revenante Manon Mandroux se sont plutôt bien comportées face à des Orlénaises qui, elles, se déplaçaient à Montargis pour confirmer leur dernière victoire à l’ASPTT Châteauroux. Bref, les jaune et bleu ne voulaient pas faire de calcul, mettant les bouchées doubles afin de sanctionner la maladresse de la défense adverse. 6-4, à la 11e minute, 10-7, à la 18e minute, 12-9, à la 23e minute, Juliette Bonnaire et ses coéquipières avaient la maîtrise de la situation. Mais au retour des vestiaires, les choses se compliquaient pour les locales, ou plutôt ce sont elles qui se sont compliquées leur mission, multipliant les erreurs individuelles conjuguées un manque de réalisme. Cette situation profitait aux visiteuses, elles qui ne se faisaient pas prier pour se remettre sur les bons rails (15-15). Niakalin Sissoko, la coach locale, faisait vibrer sa voix, poussant ses joueuses à un réveil ô combien salvateur. Parce que les arrêts incalculables de Jade Dunis, la gardienne usémiste, allaient bientôt galvaniser les Gâtinaises. Mais le sursaut d’orgueil des locales s’estompait face à la pugnacité de l’Escale, formation qui réussissait à prendre l’avantage (18-19, 45e, 19-20, 4-e, 19-21, 49e). Jade Dunis, la portière locale, poursuivait sa démonstration de force… Derrière, ses partenaires peinaient à se remettre sur le bon chemin. L’Escale Orléans semblait avoir trouvé les ressources nécessaires pour aggraver le score (19-22, 50e). Jade Dunis, encore et encore… L’USMM revenait à -2 buts (20-22, 51e). Montargis réduisait la marque à la 54e minute (21-22). Les Orléanaises bénéficiaient illico d’un jet à 7 mètres et corsaient l’addition (21-23, 55e). L’ambiance devenait insoutenable… La pression atteignait son maximum. Aurélie Laforge se heurtait à une défenseuse adverse, se tordait de douleurs… et était contrainte d’abandonner son équipe (55e). Manon Mandroux ravivait les espoirs des siennes (22-23, 55e). L’Escale revenait à la charge (22-24, 56e). Juliette Bonnaire enflammait, à nouveau, le gymnase du Puiseaux (23-24, 58e). Orléans remettait ça (23-25, 58e). Juliette Bonnaire revenait aux affaires pour donner une lueur d’espoir aux locales. Derrière, les visiteuses finissaient le travail et mettaient un terme au suspense. Score final : 24-26. Rageant !

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

En savoir plus sur le c onnecté.fr