Tout baigne à merveille à l'USM Montargis

13/02/2020

La section de la natation de l’USM Montargis vit une saison satisfaisante. Près de 150 licenciés font partie, à présent, de cette structure présidée depuis deux saisons par Sabine Van Noort. La nouvelle politique de ce club affilié à l’USMM omnisports repose sur la formation. Elle s’inspire, à juste titre, d’un modèle qui s’appuie sur deux aspects : le sportif et… le scolaire. Et ça paie !

(Sur la photo : Clovis Pollet, Antoine Gauthier, Lynn Van Noort et Camille Delohen, des jeunes très prometteurs)

 

À la piscine des Closiers, fief des nageurs de l’USM Montargis, on ne badine pas avec le sérieux. « Je veux des nageurs qui brillent à l’école. C’est une base fondamentale pour moi… », note d’emblée Nicolas Laurent, l’entraîneur montargois. Sabine Van Noort, la présidente, le sourire au visage, ne peut qu’admirer la démarche de son entraîneur. « Nicolas connaît son travail. Le club lui fait confiance », reconnaît-elle. 150, c’est donc désormais le nombre d’inscrits au sein de l’USM Montargis natation, dont 46 en natation artistique. Ce chiffre a relativement baissé cette saison. La raison : l’arrivée d’un gestionnaire privé à la piscine du lac. On parle d’une perte de 100 à 150 licenciés. Parce que, à titre illustratif, les deux disciplines ; aquagym et aquabike, ainsi que l’école de natation sont désormais les affaires de cette société privée. « Mais l’arrivée de ce partenaire privé a heureusement des avantages. Nous cohabitons très bien. Nos créneaux sont respectés. On ne peut rien reprocher à cette société. Puis, la mairie finance nos lignes d’entraînements au niveau du bassin… », juge Sabine Van Noort.

Le scolaire avant le sportif…

 

Nicolas Laurent, le coach de cette section, prône la rigueur. « Je ne veux pas de notes inférieures à 14 de moyenne. C’est un critère. Un jeune sportif, pour moi, doit donner l’exemple à l’école. C’est le socle. La réussite passe par là. D’ailleurs, je préfère un élève avec de bons résultats scolaires que d’excellents résultats sportifs… », explique l’homme de 40 ans, diplômé en BF3, lui permettant d’entraîner à l’échelle régionale. Ce dernier n’en reste pas là. « Je suis le parcours scolaire de mes athlètes. Je connais leurs proviseurs et profs. J’impose le respect à mes jeunes sportifs. Je leur dit : la politesse, c’est votre quotidien. Le sport, c’est une passion… », appuie-t-il.

 

LES RÉSULTATS SUIVENT PROGRESSIVEMENT

 

Six jeunes nageurs, dont l’âge varie entre 12 et 16 ans, sont désormais à suivre de près pour les prochaines années dans le monde de la natation. Il s’agit de trois filles et autant de garçons : Camille Delohen, Lynn Van Noort, Marion Villechenoux, Antoine Gauthier, Clovis Pollet et Youcef Dehouh. À titre indicatif : Lynn Van Noort est la numéro 1 régionale et nationale dans sa catégorie (12 ans). Le week-end du 1er et 2 février, la jeune montargoise de 12 ans a raflé six médailles lors du meeting national, à Tours. Trois médailles d’or, deux médailles d’argent, une médaille de bronze. Elle a fini en tête du classement en 50m nage libre et 200m papillon, 3e sur 400m 4 nages. Trois masters (seniors) font partie de cette section. Il s’agit de Tatiana Colas, Sabrina Chauris et Philippe Chevallier. Ils sont qualifiés aux championnats de France en Martinique. Mais faute de budget, les nageurs montargois ne pourront pas prendre part à la compétition. L’USMM natation est composée des catégories suivantes : Avenirs 1 (8/9 ans), Avenirs 2 (10/11 ans), Jeunes 1, 2, 3 (10/14 ans), juniors 1, 2 (14/17 ans) et seniors (masters). « C’est tout l’investissement d’une équipe dirigeante autour du bon travail effectué par Nicolas Laurent. Je pense également à Céline Delohen (secrétaire) et à Katia Bornat (trésorière) et d’autres. Aujourd’hui, notre club rivalise avec des formations comme Orléans, Tours et autres. Je suis optimiste pour l’avenir… », conclut Sabine Van Noort, la présidente.

 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

Votre publicité connectée ici !

Découvrez notre offre et nos services

LOGO leConnecte.fr
Please reload

En savoir plus sur lec onnecté.fr