• Lyes Baloul

Mohamed Gaâloul (entraîneur de l’USMM) : « Il fallait s’attaquer à un gros chantier…»


Il est arrivé à Montargis en septembre. Construire, attaquer des chantiers, bâtir, ce sont les mots que Mohamed Gaâloul employait, très souvent, dans sa vie professionnelle. Parce que l’homme de 35 ans s’occupait, auparavant, en compagnie de son père, d’une entreprise familiale spécialisée dans le BTP (bâtiment et travaux public). Mais à l’âge de 30 ans, le natif de Toulon est tombé malade. « Cette circonstance m’a fait basculer dans le rugby. Je ne pouvais plus continuer dans le bâtiment. Je voulais m’investir à fond dans le rugby… », raconte-t-il.

Mohamed Gaâloul et le rugby, la rencontre fut inattendue. « Avant, je jouais au foot. Puis, un jour, il y a eu une grosse bagarre. J’ai été lessivé par mon père. Puis, ma prof d’EPS (Christine Gassiolle) m’a proposé de venir au rugby… ». Ce fut à la Valette-du-Var puis à la Vallée du Gapeau (Var). Le jeune garçon grandit et atteignit le niveau Fédéral 2 et 1 sous les couleurs de la Vallée du Gapeau. Un homme compte beaucoup dans la vie de Mohamed Gaâloul : Manu Diaz, ancien joueur professionnel, figure du rugby toulonnais. « C’est lui m’a lancé en seniors… », dit celui qui a arrêté sa carrière de joueur lors de la saison 2018-2019. Direction l’USM Montargis, en septembre dernier. Et ce, pour occuper le poste d’entraîneur et de directeur technique.