• Lyes Baloul

N3 (USMM) : Andréa Desjardins, une « jonquille » en pleine floraison !


Andréa Desjardins fêtera bientôt ses 20 printemps. La jeune handballeuse de l’USM Montargis, en Nationale 3, est en train de « fleurir » et son « éclosion » impressionne à juste titre Niakalin Sissoko, son coach. L’arrière de l’USMM, c’est un peu « l’assurance tous risques de l’équipe ». Portrait.


Une jonquille. Comme la couleur de son maillot, à l’USM Montargis. Celui qu’elle porte depuis six ans. « Je suis arrivée au hand grâce à des copines. Je voulais faire le même sport qu’elles. J’ai vite aimé… », raconte Andréa Desjardins. Karine Cuq fut sa première coach, chez les moins de 14. « J’ai suivi ma trajectoire comme tout le monde. J’ai compris que le hand était le sport qu’il me fallait… ». À bientôt 20 ans, la Montargoise s’épanouit sous les couleurs jaune et bleu. « On est une bande de copines. On s’entend parfaitement sur et en dehors du terrain. Franchement, l’ambiance est très détendue. On se complète. Je suis heureuse de faire partie de cette équipe », appuie l’étudiante en fac d’Orléans (Science du langage).


11 matches, 39 buts et rendement positif…


Andréa Desjardins, c’est 39 buts en 11 matches disputés cette saison. La joueuse locale totalise 3,55 buts par matches. « Je prends beaucoup de plaisir sur le terrain. J’essaie d’apporter ma contribution au groupe. L’équipe tire dans le même sens. C’est vraiment plaisant de jouer ensemble… », explique-t-elle. Son match référence ? « Je pense que notre prestation face à Joué-lès-Tours reste mon meilleur souvenir cette année. Certes on a perdu contre le leader, mais je retiens que l’on était loin d’être ridicule, malgré le score (34-23). L’équipe a montré beaucoup de caractère. On ne s’est pas fait marcher dessus… », éclaire Andréa.


« Niakalin (Sissoko) nous fait progresser… »


L’arrière gâtinaise n’est pas avare de compliments lorsqu’elle évoque Niakalin Sissoko, la coach du club montargois. « Elle nous fait progresser. L’équipe est à son écoute. Sa méthode de coaching me plaît beaucoup. Je suis contente d’être entraînée par elle… », glisse Andréa Desjardins. La formation de Montargis pointe actuellement à la 5e place en championnat de Nationale 3 (24 points, 6 victoires, 1 nul, 4 défaites). « C’est une bonne saison. On a fait des matches pleins. La cohésion et le mental sont nos atouts. Toutes les joueuses abordent les matches avec la même détermination, le même état d’esprit, la même hargne… ». Ce samedi 1er février (20h45), les Montargoises accueilleront, au gymnase du Puiseaux, La Roche-sur-Yon, 9e au classement, avec au total 19 points.


Niakalin Sissoko : « Cette saison, c’est la sienne… »

La technicienne de l’USM Montargis ne tarit pas d’éloges à l’égard de sa joueuse. « Andréa (Desjardins) a énormément de qualités physiques et mentales. Je compte beaucoup sur elle… », juge Niakalin Sissoko. Cette dernière en est certaine. « Cette saison, c’est la sienne. Elle a progressé dans sa tête et montre une explosivité dans son jeu. Ma joueuse pose beaucoup de problèmes aux adversaires grâce à son état d’esprit de battante. Elle est prête à passer un cap. Franchement, elle me plaît beaucoup… », conclut Niakalin Sissoko. Bref, Andréa Desjardins, « Andreww » pour les intimes, 1,64 m, veut vivre une deuxième moitié de saison en toute finesse. Et sans aucune modération…