• Lyes Baloul

Loïc Tajan, le baroudeur...


Loïc Tajan rencontrera Anthony Chapat ce samedi 25 janvier à Orléans. Un derby pour un titre de champion de France des poids coqs.


Quatre victoires avant la limite contre une défaite, tel est le bilan de Loïc Tajan. Le licencié de Villemandeur se souvient de sa dernière « frustration », le 28 septembre dernier, lorsqu’il perdait « injustement » le titre national face à Elie Konki. « Cette ceinture m’a glissé entre mes mains. C’était rageant. Je suis prêt à aller la chercher cette fois-ci… », déclare celui qui vient d’effectuer un stage à Agde (Hérault), sur une invitation de la Team Jack Patrac Management, filiale qui gèrera désormais sa carrière sportive. « La préparation s’est bien déroulée. Je me sens beaucoup mieux que lors du dernier championnat de France… », annonce l’homme de 29 ans, 1,67 m, père d’un garçon.


JEAN-MICHEL VINCENT (COACH DE LOÏC TAJAN )

« Je trouve mon boxeur serein et apte pour ce combat. Je l’ai eu plusieurs fois au téléphone pendant son stage à Agde. Loïc (Tajan) est un boxeur d’instinct, un guerrier. Il est conditionné pour réaliser 10 rounds durs… Maintenant, un combat est un combat. Que le meilleur gagne ».