Une "Maison Sport Santé référente" dans l'Agglomération montargoise

15/01/2020

 

La candidature de l'Agglomération Montargoise a été retenue par les ministères des Sports et de la Santé pour être Maison Sport Santé référente dans le Loiret. La candidature de la commune de Fleury-les-Aubrais a elle aussi été retenue.

 

Le ministère des Sports et le ministère des Solidarités et de la Santé ont dévoilé la liste des 138 premières Maisons Sport-Santé certifiées. Ces établissements sont destinés à accompagner les personnes souhaitant débuter ou reprendre une activité physique et sportive pour leur santé et leur bien-être. L’originalité des Maisons Sport-Santé réside dans la collaboration étroite entre professionnels du sport et de la santé pour offrir un suivi personnalisé et sur mesure prenant en compte l’âge, l’état de santé et le niveau de la personne à accompagner.

 

On le sait, l’inactivité tue 10 fois plus que les accidents de la route et les bénéfices de l’activité physique et sportive pour la santé ont été prouvés scientifiquement.

C’est pourquoi les ministères des Sports et de la Santé ont développé un nouveau dispositif d’accompagnement à l’activité physique et sportive pour les personnes les plus éloignées de la pratique. Parmi les publics prioritaires figurent les patients qui se sont vus prescrire une activité physique adaptée par leur médecin. Dans le cadre de la Stratégie nationale sport santé, le ministère des Sports et le ministère des Solidarités et de la Santé ont ainsi publié à cet effet un cahier des charges visant au référencement des premières Maisons Sport-Santé en 2019.

Suite à ce premier appel à projets, 138 Maisons Sport-Santé sont désormais référencées couvrant la quasi intégralité du territoire français. Il y en aura 500 d’ici 2022. Ces espaces, qui peuvent être des structures physiques intégrées au sein d’une association, d’un hôpital, d’un établissement sportif ou des plateformes digitales, s’adressent notamment à des personnes en bonne santé qui souhaitent (re)prendre une activité physique et sportive avec un accompagnement spécifique ainsi qu’à des personnes souffrant d’affections longue durée, de maladies chroniques, cancers nécessitant, sur prescription médicale, une activité physique adaptée sécurisée et encadrée par des professionnels formés.

 

En lien avec les collectivités territoriales et les acteurs de la société civile, elles contribueront au développement de réponses adaptées de proximité et permettront également l’atteinte de l’objectif de 3 millions de pratiquants sportifs supplémentaires d’ici 2022.

 

LES CHIFFRES

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) • la sédentarité cause 2 millions de décès/an dans le monde, et de nombreuses pathologies chroniques. • l’inactivité physique est la cause de 5%des cardiopathies coronariennes, 7% du diabète de type 2, 9%du cancer du sein 10% de cancer du côlon.

Surpoids :  1 français sur 3 adultes de + de 18 ans (Source : Étude ObEpi). L’inactivité tue 10x plus que les accidents de la route chaque année.

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-09-22 à 15.33.20.
Capture d’écran 2020-09-25 à 08.42.57.
Visuel_le_connecté.jpg
VISUEL CODE'N'GO .jpg
Capture d’écran 2020-08-31 à 14.22.45.
Please reload

En savoir plus sur le c onnecté.fr