• Lyes Baloul

National 3 : Montargis – Avoine/Chinon, un cadeau de Noël au finish ?


L’USM Montargis (11e) sera attendue, ce samedi, à 18 heures, du côté du terrain synthétique du stade Maurice-Béraud. Où elle accueillera Avoine/Chinon (6e), en match en retard en National 3. Seul mot d’ordre : confirmer la très solide victoire obtenue samedi dernier sur le terrain de l’US Orléans. En tout cas, Montargois, le public réclame… son cadeau de Noël.

L’USM Montargis, formation qui s’est remise de sa bourde administrative (défaite sur tapis vert contre Tours) et de son élimination en Coupe du Centre, à la SMOC Saint-Jean-de-Braye, en allant battre la réserve de l’US Orléans (2-0), livrera dans quelques heures son dernier match en 2019. Et c’est un symbole pour une équipe qui a retrouvé le moral. « C’était important de gagner à l’USO. Cette victoire a certainement libéré le mental des joueurs… », avait laissé entendre Karamba Souaré, l’entraîneur-adjoint. USMM – Avoine/Chinon, ça risque fort d’être un duel explosif, un match offensif. Parce que chez les visiteurs, il faudra retenir un nom : Abiola Badirou. Lui, c’est le meilleur buteur du championnat de National 3. L’avant-centre d’Avoine/Chinon ne viendra pas en touriste à Montargis. Neuf buts à son compteur. À cela s’ajoute une explosivité sur ses contres. Matthieu Touati, le gardien montargois, et son arrière-garde savent à quoi s’attendre.

250.000 euros contre 560.000 euros…

Avoine Olympique Chinon Cinais, fusion née en 2013, s’offre un budget de… 560.000 euros. « Le budget était plus costaud, les années précédentes… », explique Gérard Couillebault, le président. Il était estimé à plus de 700.000 euros. Du côté de l’USM Montargis, la direction gère le club avec une trésorerie annuelle (toutes catégories confondues) évaluée à 250.000 euros. Ce soir, c’est, évidemment, le terrain qui va trancher. Parce que les jaune et bleu étaient capables, il y a quelques semaines, de plier le colosse Tours FC, club géré précédemment avec des millions d’euros.

Patrice Colas – Armand Raimbault, le duel

Patrice Colas ou Armand Raimbault (en photos), qui aura le dernier mot ce samedi soir ? La bataille va être rude et le public aura, certainement, droit à un duel de tacticiens. Les deux coaches prônent le beau jeu. Il s’agit, également, là, de deux gagneurs, deux compétiteurs. « On affrontera un adversaire ambitieux, une grosse équipe. On va tout faire pour réaliser un bon match… », promet Patrice Colas, l’entraîneur montargois. L’USMM, c’est 4 victoires, 3 nuls et 3 défaites, 14 points (11e place). AvoineChinon, c’est 5 succès, 2 nuls et 4 défaites, 17 points (6e place). Montargis n’entend pas gâcher sa soirée. Noël, c’est dans quelques jours…