Cédric Rapicault (joueur-entraîneur Montargis) : « Voir mourir cette section, ça m’aurait fait du ma


La section de water-polo à l’USM Montargis revient de très loin. Parce que l’incertitude était à son comble, pendant tout l’été, lorsqu’il s’agissait de prendre une décision d’engagement pour la saison 2019-2020. Cédric Rapicault, le joueur-entraîneur, avait remué ciel et terre pour réussir son pari : « repartir pour une nouvelle saison malgré le manque d’effectif… ». Résultat : les Montargois enchaînent, actuellement, les victoires en championnat régional. « On reprend goût à la compétition », glisse Cédric Rapicault. L’homme de 35 ans a débarqué à l’USMM à l’âge de 22 ans, en provenance de Gien, sa ville de naissance. Celui qui joue au poste 6 (pointe) aura connu les années phares du club gâtinais, notamment le beau parcours en Nationale 2. Entre ce joueur-dirigeant de l’USM Montargis et le water-polo, la trajectoire existe depuis une vingtaine d’année… Et ce n’est pas fini !

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2021-04-08 à 20.11.45.
Capture d’écran 2021-04-08 à 20.23.11.