• Lyes Baloul

CLÉMENT, ROMAIN, JULES ET LORENZO, les quatre jeunes joueurs formés à l'USM Montargis sont coéqu


Ils ont choisi de changer d’air pour progresser. Ils ont pratiquement les mêmes profils. Ils sont amis dans la vie et… coéquipiers sur les terrains de rugby. Clément Bourgerette, Romain Compin, Jules Faure et Lorenzo Ferreira jonglent entre l’USM Montargis, leur club formateur, et le RC Blois, structure qui leur offre une opportunité de faire évoluer leur carrière sportive. Les quatre joueurs disposent de double licence. Ils ont la possibilité d’évoluer aussi bien en Fédérale 3 (RC Blois) qu’en 2e et 3e série du championnat territorial (USM Montargis).

Clément Bourgerette

Il a 21 ans. Le natif d’Amilly a débuté à l’USM Montargis. « J’avais 12 ans », raconte-t-il. Avant, le jeune homme pratiquait le judo. « Mais je voulais m’orienter sur une discipline d’équipe pour m’entourer d’un esprit collectif », explique-t-il. Passé chez les U13 de l’USMM, sous la coupe de Patrick Serceau et Laurent Florez, le Montargois gravit les échelons. « J’ai fait toutes mes classes pour enfin arriver en seniors… ». Romain avait 18 ans. « Je suis resté 3 saisons en seniors. J’ai connu des moments formidables. Montargis m’a permis de découvrir ce sport », dit-il. Depuis la saison en cours, le RC Blois s’est attaché les services de celui qui évolue au poste de demi d’ouverture. « J’ai très bien été accueilli dans ce club, grâce notamment à Youssef Manaï et Nathan Onestas (joueurs de Blois passés par l’USMM). Je ne me fixe pas de limite dans ce projet. Je veux progresser. Je souhaite également aider Montargis si le calendrier en Fédérale 3 me le permet », indique Clément Bourgerette, étudiant à Orléans (STAPS).

Romain Compin

Ce jeune homme de 20 ans, né à Amilly, débarque à l’USM Montargis rugby à l’âge de 8 ans. « J’ai ensuite fait toutes mes classes. Ma trajectoire m’a conduit jusqu’en seniors où j’ai joué une saison sous la houlette de Serge Lardy… », raconte le talonneur. Romain Compin s’est ensuite dirigé vers le RC Orléans où il a évolué en équipe Fédérale 2 B. « J’ai gagné en expérience. Cette aventure m’a permis de découvrir des choses… ». Depuis quelques semaines, le Montargois a décidé de rejoindre le RC Blois où il intègre l’équipe première en Fédérale 3. « J’ai joué trois matches cette saison. L’ambiance est superbe. C’est un club familial », indique Romain, 1,70 m, étudiant à Orléans (STAPS). Ses qualités ? « Je suis un guerrier, un battant, un rigoureux avec un mental d’acier… ». Son projet est clair : atteindre le plus haut niveau.

Jules Faure

Le demi de mêlée de 20 ans est un homme heureux. « On vit une belle expérience à Blois… », glisse ce natif d’Amilly. Sa carrière dans le rugby s’amorce dès l’âge de 9 ans, du côté du stade Champfleuri, à Montargis. Jules évolue une saison en seniors avant de prendre la route du RC Orléans, en Fédérale 2 B. « J’ai choisi de rejoindre Blois pour un projet sportif. La concurrence est rude dans l’équipe mais je me bats pour avoir ma chance. Le niveau de ce championnat est physique. Il y a une grosse différence technique par rapport à Montargis », explique cet étudiant au STAPS d’Orléans , 1,66 m. « J’ai un caractère de quelqu’un qui n’aime pas abandonner. Je suis très vaillant… ». Jules Faure n’entend pas faire de la figuration au sein de l’équipe première du RC Blois, en Fédérale 3.

Lorenzo Ferreira

Lui, c’est depuis l’âge de 8 ans qu’il pratique le rugby. « Je n’ai jamais changé de club. J’ai toujours joué à l’USMM », sourit-il. Mais cette année, le projet du RC Blois, en Fédérale 3, ne l’a pas laissé insensible. « Je sors d’une année blanche suite à ma blessure, l’année dernière (ligaments croisés). Je voulais relever le défi en acceptant ce challenge de Blois… », informe le jeune de 21 ans, né à Amilly. Lorenzo Ferreira a côtoyé toutes les catégories à l’USM Montargis. Ce joueur au poste de première ligne en est convaincu. « Blois me propose un jeu auquel je m’adapte vite. L’intégration s’est effectuée de manière spontanée. Je travaillerai dur pour retrouver mon niveau… ». Lorenzo, 1,71 m, le sait : « Je suis un joueur dynamique, rapide. Mais je dois travailler mes capacités techniques ». Le Montargois joue actuellement avec l’équipe réserve du RC Blois. Et ce, en attendant d’intégrer le groupe de la première. « Et de revenir parfois donner un coup de main à l’USMM… ». Puisque les quatre joueurs disposent de double licence. Et c’est autorisé par le règlement au rugby…