L’USM Montargis bat le FC Drouais (2-1) et renoue avec le sourire

05/10/2019

Quelle bouffée d’oxygène ! L’USM Montargis retrouve le goût de la victoire, ce samedi soir, en venant à bout, du FC Drouais, dans un match où le suspense a duré jusqu’au coup de sifflet final. Succès 2-1. Le tout dans une ambiance bon enfant. 

 

Ce succès, les joueurs montargois l’ont fêté avec une émotion particulière. Oui, le sourire est de retour, ce samedi soir, dans le vestiaire du stade Maurice-Béraud. Et ça fait du bien. Vraiment ! On a senti des joueurs avec une volonté de faire le travail sur le terrain. On a senti des dirigeants à la recherche de réponses sur l’avenir du club, mais, au final, cette victoire est tombée à point nommé. Le terrain a tranché. « Voyez-vous, tout le monde peut y trouver son compte… », glissait un dirigeant, visiblement ému. Bref, les jaune et bleu ont montré qu’il fallait compter sur leur potentiel pour reprendre à gagner dans ce championnat de National 3. « Je suis content de cette victoire. Mais j’aurais aimé que le score soit un peu plus large… », a réagi Patrice Colas, le coach montargois. C’est Mustapha Sarr qui sonnait la révolte locale, lui qui se jouait presque facilement de Damien Cacerès, le gardien drouais (9e, 1-0). Mais, comme à chaque fois, Montargis montrait des largesses défensives et se faisait, deux minutes plus tard, rejoindre au score (11e, 1-1). La suite ? Le FC Drouais dominait mais sans pour autant parvenir à sanctionner le passage à vide de l’USMM. Les occasions se faisaient rares en première période qui se terminait sur une parfaite égalité (1-1). Les Montargois mettaient ensuite le pied sur l’accélérateur et montraient de réelles intentions offensives. Jodinel Nzeza (49e) puis Mustapha Sarr (53e) ne montraient pas la voie… Et il a fallu un sursaut de maître de Bangaly Coulibaly pour permettre la délivrance montargoise (61e, 2-1). Les Drouais passaient ensuite à la vitesse supérieure et inquiétaient à plus d’une fois Matthieu Touati, le gardien local. Christopher Pierre-François, buteur en Coupe du Centre, dimanche dernier, peinait à transformer une occasion en or, lui qui se présentait seul face au gardien drouais (77e). Les Montargois poussaient mais les visiteurs repoussaient… La défense locale se faisait peur jusqu’au bout. Insuffisant pour faire trembler les filets de Touati. USM Montargis 2 – FC Drouais 1. Ouf !

 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-09-22 à 15.33.20.
Capture d’écran 2020-09-25 à 08.42.57.
FLP 45.jpg
Capture d’écran 2020-09-14 à 11.36.55.
Please reload

En savoir plus sur le c onnecté.fr