Coupe du Centre (2e tour) : l’USM Montargis (N3) domine Ymonville (R3) et renoue avec la victoire (2-4)

29/09/2019

L’USMM, équipe de Nationale 3, retrouve le goût des succès après sa victoire, ce dimanche, en Eure-et-Loir, aux dépens de la formation d’Ymonville (R3) sur le score de 2-4.  Qualification logique pour le 2e tour de Coupe du Centre. 

 

Trois divisions d’écart séparent les deux formations. Et le niveau s’est rapidement fait ressentir sur le terrain, puisque ce sont les partenaires du revenant Sékou Souaré qui ont très logiquement pris le dessus sur une grosse partie de la première mi-temps. Mais les Montargois avaient d’abord dû repousser deux occasions franches des Ymonvillois, notamment le coup franc indirect sauvé sur la ligne par Philippe Bahenda (13e). La machine offensive de l’USMM se mettait ensuite à fonctionner lorsque Bangaly Coulibaly reprenait efficacement le service de Mustapha Sarr (25e, 0-1). Une minute plus tard, ce même Sarr se jouait du gardien adverse, après une excellente passe de Jodinel Nzeza (26e, 0-2). Le temps passait et les occasions s’enchaînaient en faveur des Gâtinais face à une défense adverse complètement à la rue. Et cette tendance se confirmait logiquement à la 44e minute lorsque Christopher Pierre-François, en éliminant deux joueurs, expédiait un coup de canon passant en dessous des pieds du gardien d’Ymonville (0-3). L’avant-centre de l’USMM venait d’inscrire son premier but sous les couleurs jaune et bleu après un mois et demi de disette offensive. 

 

L’efficacité retrouvée, c’est bon pour le moral

 

Après le repos, les Usémistes maintenaient le même rythme acculant le mur défensif adverse. Jodinel Nzeza (49e, 51e) puis Christopher Pierre-François (54e) auraient pu aggraver la marque… Ces opportunités loupées redonnaient de l’élan aux Ymonvillois qui parvenaient à réduire l’écart, aidés par un vent soufflant en leur faveur (1-3). Montargis remettait son « turbo » en route et obtenait un penalty transformé par Jodinel Nzeza (76e, 1-4). Ymonville ne baissait pas les bras pour autant et réussissait à faire trembler les filets de Matthieu Touati, le gardien montargois (83e, 2-4). Pas de quoi inquiéter les partenaires de Tom Husson qui concluaient la partie avec assurance (2-4). C’est bon pour le moral ! 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-09-22 à 15.33.20.
Capture d’écran 2020-09-25 à 08.42.57.
FLP 45.jpg
Capture d’écran 2020-09-14 à 11.36.55.
Please reload

En savoir plus sur lec onnecté.fr